[Macronistan, ingérence étrangère] OIiver Véran a t-il bénéficié d’avantages fournis par la République Populaire de Chine par le truchement de la China Foundation?

Nous ne savons pas si vous avez remarqué. Lors des précédents remaniements, il y a toujours eu un temps de flottement avant les nominations pour cause d’enquête, notamment fiscale, sur les futurs ministres.

Rien avec Olivier Véran. Il a remplacé au pied-levé et en 24 heures une Agnès Buzyn exfiltrée vers une candidature à la mairie de Paris.

Mais pire, il y a cette affaire des « Young Leaders France – Chine ».

Là, on ne rigole plus du tout puisqu’un état étranger via une fondation, la « China Fondation », « recrute » deux députés de la majorité LREM, Olivier Véran et Anne-Laure Cattelot, au même moment où deux récents retraités de la DGSE retournés par la Chine sont arrêtés et placés en détention pour des faits passibles de la prison à perpétuité…

Recruter des parlementaires en cours de mandat pose de très sérieux problèmes et pas uniquement déontologiques (également pénaux). La China-Foundation est qu’on le veuille ou non un « faux-nez » du Ministère de la Sécurité d’État Chinois, tout comme la « French-American Foundation » est le faux nez de la communauté du renseignement américain + du département d’état.

18 mois après, un de ces deux députés devient ministre. Gros soucis.

Rappelons que l’activité de renseignement stratégique, scientifique, technologique et économique de la Chine en France est particulièrement importante. Il existe depuis 2017 une loi qui pose qu’aucun citoyen de la République Populaire de Chine ne peut refuser sous peine de prison de transmettre des informations à une administration qui le lui demande, service de renseignement en tête. Les étudiants chinois, en particulier ceux qui font des stages dans des entreprises ou instituts intéressants (comme par exemple au CEA de Grenoble) sont systématiquement débriefés dès leur retour en Chine. En revanche, le ministère de la sécurité d’état ne « tamponne » que très rarement en France. Il le fait plutôt en Chine avec des individus soigneusement sélectionnés invités à un voyage d’étude tous frais payés, à donner des conférences ou des cours rémunérés etc.

L’appartenance aux « young leaders France-Chine » n’apparaît pas sur la déclaration d’intérêts de M. Véran, pas plus que sur celle de Mme Catellot d’ailleurs. C’est une infraction car faire partie d’un tel programme durant 2 ans est clairement un intérêt directement lié à une puissance étrangère.

La China Foundation finance des séminaires, des échanges, des voyages d’études etc.

A propos du Coronavirus, Olivier Véran a déclaré sur l’antenne de France Inter : « La Chine a une capacité de réactivité. Elle a pris ses responsabilités en prenant des mesures de confinement très rapidement. Je ne suis pas sûr qu’il serait possible de réaliser ça dans un pays où les réseaux sociaux seraient ouverts »

Il importe donc qu’Olivier Véran exprime publiquement:

  • Son éventuelle appartenance au programme « Young Leaders France-Chine »
  • Les éventuels avantages perçus (voyages, dîners, séminaires etc.) dans leurs détails
  • Pourquoi sa déclaration d’intérêt n’a pas été mise à jour s’il fait bien partie du programme « Young Leaders France – Chine »

Il serait également bon que la déontologue de l’assemblée nationale s’explique quant à la régularité de recruter des parlementaires en cours de mandat dans un tel programme.

Il serait également bienvenu que les directions spécialisées en anti-ingérence de nos services (DGSI, DGSE) fassent montre de plus d’initiative notamment en allant attraper ces parlementaires et en leur expliquant gentiment les risques auxquels ils s’exposent en acceptant de faire partie de tels programmes.

Pour mémoire, aux USA, c’est entre 10 à 15 ans de prison que (a) de le faire et (b) de ne pas le déclarer.

Mais la France est ouverte à tous vents à toutes les influences! Plus on monte haut, plus il y a de courants d’air!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.