[Municipales, faux journalisme] Les rumeurs font partie de la vie en société

Le journalisme a pour fonction de les vérifier, pas de faire semblant. Le DL n’apporte là aucune réponse!

En matière de fausses nouvelles, Eric Piolle et sa majorité sont pourtant des spécialistes.

Aussi bien quand il s’agit de mentir éhontément (comme par exemple en faisant produire par Atmo Air Rhône-Alpes une pseudo-étude scientifique financée par La Métro avec un budget ridicule qui montre que la pollution n’a pas augmentée avec CVCM, alors que les mesures même des stations fixes elles montrent systématiquement le contraire depuis 2017) que comme outil d’autopromotion victimaire.

Une enquête préliminiare du parquet dans l’affaire de la fête des tuiles devient ainsi une simple « discussion technique avec la CRC » alors qu’il s’agit d’une enquête de police judiciaire diligentée par le parquet.

Et quand des adversaires politques publient des informations avérées et s’interrogent légitimement sur un mélange des genres dérangeant, Eric Piolle attaque en diffamation, l’arme des lâches qui cherchent à surtout ne pas s’expliquer sur le fond.

Prenons l‘arnaque de sa « vraie-fausse » déclaration de patrimoine. Nous l’avons déjà démontré, cette « vraie-fausse » déclaration n’a strictement aucune valeur légale. Dans le genre fausse nouvelle, difficile de faire mieux.

Première question: Pourquoi l’appartement d’Eric Piolle en centre-ville de Grenoble ne figure t-il pas à cette déclaration? Cela veut-il dire qu’il est locataire?

Deuxième question: pourquoi le patrimoine de son épouse ne figure t-il pas à cette déclaration? L’explication du tableau qui ne serait pas assez grand ne tient pas.

Troisième question: Eric Piolle ayant une famille nombreuse, s’est-on penché sur la taille et le modèle de l’éventuelle voiture de fonction de son épouse? Non parce que c’est bien lui qui fait tout un foin sur le fait qu’il ne possède pas de voiture, et personne d’autre.

M. Noblecourt dit que le climat politique est pire à Grenoble qu’ailleurs. Cela reste à démontrer car nous ne voyons aucune différence entre le climat politique ici et celui de Lyon, par exemple. En admettant que ce climat est pire, cela ne serait-il pas du aux politiciens eux-mêmes, qui mentiraient plus, tricheraient plus, seraient plus corrompus qu’ailleurs? Ce sont bien eux qui créent le climat politique, pas les électeurs.

Cela ne pourrait-il pas non plus résulter du manque de volonté de la justice de se saisir des affaires politico-financières gravissimes qui sont pourtant légions et dont la plupart ont été mises en évidence par l’ordre de juridiction financier? (Alpexpo, Fêtes des tuiles, rachat du siège de la CRCA, Ebikeslab, Marché métro-vélo, marchés de TP, mise en gestion illégale du Ste Marie d’en Bas et du CIEL, vente de locaux d’activité à une association cultuelle etc.).
M. Noblecourt, qui ment et cherche à manipuler depuis le début de cette campagne (nous l’avons prouvé) ne ferait-il pas mieux de tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler?

Mais le pompon, c’est Émilie Chalas, qui ose dire « parce que je fais partie d’en marche, nous subissons les fakenews quant à ce que nous mettons en place »!

  • Il a dit quoi le conseil d’état à propos de la réforme des retraites? Comment? La même chose que disent les syndicats (sauf la CFDT) depuis 6 mois? Projections financières lacunaires et erronées, inconstitutionnalité etc.
  • La Pitié-Salpêtrière a t-elle été attaquée?
  • Les gilets sont-ils « une foule haineuse »?
  • Et le reste à l’avenant…

Mme Chalas est la digne représentante de ces députés LREM croupions choisis sur CV afin de s’assurer qu’il ne réfléchiront pas, qu’ils n’auront ni n’exerceront aucun esprit critique, qu’ils n’ont aucun sens du monde, bref les crétins élitaires dont parle si bien Emmanuel Todd. Mais pis, on s’est également assuré que la plupart seront les zèlés zélotes du régime de post-vérité que veut imposer Macron. Sans succès. Certains députés ont mal été recrutés puisqu’ils ont quitté LREM. Et la France est dans la rue depuis 18 mois.

Bref, tout ce beau monde qui pérore et donne continuellement des leçons de civisme croit détenir LA vérité à laquelle tout monde doit adhérer.

Ils sont bêtes au point de croire qu’être élu valide leur vérité qui alors n’est que la seule valable et qui doit s’appliquer à tous et à tout, tout le temps.

Dans une société pluraliste et démocratique, la vérité s’établit par des processus continus et complexes souvent conflictuels. La vérité, par nature temporelle, n’appartient à personne parce que reconnue par tous, même par ceux à qui elle déplaît. Nul n’en est le détenteur ou le dépositaire. La vérité s’établit avec tout le monde, sans exception.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.