[Municipales] Nos préconisations pour le premier tour

Le tour de table de nos membres fut aussi rapide qu’unanime. Il ne fut pas basé sur des considérations partisanes mais sur ce que nous pensons serait bon pour l’ensemble de la collectivité, que ce soit la ville de Grenoble ou La Métro.

Pour le premier tour:

Tout sauf Chalas et Noblecourt.

Ces deux têtes de listes ne connaissant que le mensonge comme méthode de gouvernement, le but du jeu est qu’elles ne dépassent pas les 10%. Ce qui signifiera deux choses: (a) leurs listes seront éliminées et ils ne pourront pas les fusionner pour le second tour (pas d’alliance Noblecourt – Chalas), (b) on aura l’assurance que les apparatchiks, les parasites et autres incompétents qui peuplent leurs listes ne seront pas élus. Cela aura pour bénéfice immédiat de mettre à bas un système d’intérêts personnels et privés qui s’est enkysté depuis une vingtaine d’années (l’alternance en démocratie est toujours saine parce qu’elle permet justement d’éviter la sédimentation de tels systèmes) . Toujours ça de gagné.

Pour M. Noblecourt, cela devrait être aisé puisqu’il a péniblement mobilisé 80 personnes pour ses vœux et l’inauguration de son local de campagne. Il peine tellement à exister qu’il exige que « la campagne commence » alors que ça fait 6 mois qu’elle est en route. Encore un qui croit qu’une campagne se gagne dans les médias, alors que quand on ne draine pas foule, cela n’y changera rien.

Pour Mme Chalas, un peu plus compliqué mais il suffira de laisser Macron (et les manifestants) faire le boulot: réforme des retraites absurde imposée, petites phrases insupportables du genre « tout le monde croit que je skie à Courchevel », quelques soirées au théâtre et faire interpeller un « journaliste » (aussi contestable fut ce « journaliste »), continuation des violences policières, affaires à répétition etc. Nous comptons également sur Mme Chalas pour aller mettre les pieds dans le plat chaussée de ses gros sabots dans des dossiers qui ne la concernent pas, comme celui du groupe mutualiste, où elle sèmera le désordre et ne fera que s’attirer les foudres de toutes les parties prenantes.

Sans compter que les électeurs ne connaissent pas plus Mme Chalas que M. Noblecourt.

Le second tour idéal pour nous serait une triangulaire Tuscher – Piolle – Carignon (pour les trois listes de tête) car le choix ainsi offert (a) ne sera pas binaire et (b) correspondra à ce que nous considérons comme étant la palette des opinions existantes tant à Grenoble que dans la Métro – ce qui sera excellent pour la représentativité, donc pour la concorde civile.

Et puis nous nous serons débarrassés de la plupart des « encombrants » au premier tour, ce qui sera un réel soulagement.

Mais surtout, allez voter! (ni pour Chalas ni pour Noblecourt).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.