[Macronistan] Macron et les zournalistes

Vœux à la presse pitoyables d’un président qui propose aux journalistes une alliance objective avec le pouvoir pour taper sur « le peuple qui se transforme en foule »…

Le peuple quand il descend dans la rue est forcément une foule, ballot!

Elisabeth Lévy met là en plein dans le mille.

Quant à Macron, on va juste lui rappeler que détruire l’état pour le remplacer par des agences était l’essence même du nazisme. Pas besoin d’état puisque la société s’ordonnait « naturellement » autour du führer. Relire Carl Schmit et Reihnart Hoen…

Pas nous qui le disons mais Johann Chapoutot.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.