[Métropolitaines, Municipales, Ferrari] "Les maires n'ont pas perdu le pouvoir avec la métropole"

Mais oui élève Ferrari! Il est bien là le problème: la réforme Vallini, c’est n’importe quoi!

Merci de nous donner la batte de baseball pour vous rosser!

Non seulement les maires gardent la main haute sur les compétences qu’ils ont transférées à la métro, non seulement cela leur fait un mandat donc des indemnités en plus, mais tout cela se fait de manière opaque et anti-démocratique, hors de la scrutation du citoyen. C’est pratique, les maires peuvent faire n’importe quoi et quand leurs administrés leur tombent sur le paletot: c’est pas moi, c’est La Métro.

La Métro, c’est le temple de l’irrationalité politique et administrative.

Si on avait vraiment voulu faire une réforme – fallait pas compter sur Dédé Vallini pour ça – il aurait fallu:

  • Limiter le nombre de conseillers métropolitains à une soixantaine (et pas un de plus, fini le volant de clientélisme qui permet de rajouter 10% de siège et de les allouer à des communes pour se faire élire président)
  • Interdire strictement le cumul de tout mandat municipal avec un mandat métropolitain
  • Élire les conseillers métropolitains au suffrage universel direct (sans prime à la majorité) dans chaque commune.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.