[Municipales, Piolle, GEC] Retour d'un point de vue juridique sur l'affaire Raise Partner

Comme quoi il faut toujours éviter de jouer au père-la-morale…

Les faits:

Notre analyse:

Eric Piolle l’élu aurait du se déporter officiellement des votes incriminés par « Grenoble le Changement ». Simple question de bon sens, le conflit d’intérêts pouvant lui être reproché et le délit de prise illégale d’intérêts s’entendant de manière directe comme indirecte.

Le comportement d’Eric Piolle est donc politiquement plus que questionnable.

En revanche, pénalement, il faudra démontrer que les votes d’Eric Piolle l’élu ont eu pour conséquence directe l’octroi de subventions à Raise Partner, puisqu’il n’a jamais voté de subventions à Raise Partner, mais des subventions à des organismes qui eux ont subventionné Raise Partner. En clair il faut mettre à jour un pacte de corruption. Cela ne peut se faire qu’en passant au crible les éventuelles communications entre Eric Piolle, sa femme, les dirigeants de Raise Partner et les organismes en question.

Le jeu en vaut-il la chandelle judiciairement?

La réponse est non, puisqu’au moins deux dossiers criminels (Fête des tuiles et rachat du siège du Crédit Agricole) parfaitement documentés par la chambre régionale des comptes (le juge des comptes publics) lui pendent aux basques.

Ces deux affaires, c’est le GAM qui les a identifiées, analysées, documentées et signalées (3 plaintes dans chacune, 2 fois au parquet de Grenoble et une fois au PNF) il y a respectivement 4 et 3 ans.

On attend plus que le parquet se décide à rédiger les réquisitoires introductifs nommant des juges d’instruction, ce qu’il aurait déjà du faire puisqu’il y a deux plaintes avec constitution de partie civile dans des affaires criminelles, n’exigeant aucune condition de recevabilité préalable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.