[Immobilier, Lobbies au pouvoir] Back to the future et retour à l'ancien régime: séparons la propriété du terrain et du bâti

A ce niveau de bêtise, il va falloir prendre les armes ou bien?

Ça nous était passé au dessus la tête. Ca date de fin nombre 2019 Ces députés LREM sont pires que des godillots. Voilà l’exemple le plus frappant que ce sont les « lobbies » qui gèrent la France.

Le démembrement entre la propriété du fond, illimitée dans le temps, et celle des murs , nécessairement liée à la durée de vie du bâti, ressemble en effet furieusement à la distinction entre la propriété  » éminente  » d’ancien régime et le droit d’usage concédé pour un « bail ». Les Anglais ont conservé ce régime. Retour à la féodalité.

Vous vous rendez-compte de ce que cela veut dire?

Si vous achetez un appartement neuf ou issu d’un programme de rénovation, alors vous posséderez pas votre quote-part du terrain mais que le bâti à durée limitée, genre pour 99 ans!

Comme au Royaume Uni…

Un promoteur – ou plutôt les banques, compagnies d’assurance et autres fonds – possédant le terrain pourra simplement vous vendre le bâti à durée limitée tout en conservant lui – ou plutôt eux – la propriété du terrain à durée illimitée. Dans le genre on accumule des actifs qu’on fait financer par la classe moyenne, on ne trouve pas mieux.

100% de velours pour les spéculateurs de ce secteur mafieux qu’est l’immobilier en France.

Ce n’était vraiment pas la peine de prendre la Bastille.

Vivement 2022 qu’on les dégage!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.