[Municipales, Presse] Pour le moment, le traitement journalistique est juste affligeant

Le journalisme ne consiste pas à citer Pierre qui dit qu’il fait beau, Paul qui affirme qu’il vente et Paul qui assène qu’il pleut. Le journalisme consiste à aller passer la tête par la fenêtre pour vérifier et rapporter le temps qu’il fait.

Les rédacteurs-en-chefs et les journalistes de l’ensemble de la presse locale semblent ne pas avoir compris qu’ils n’écrivent et ne publient pas pour les candidats mais pour leurs lecteurs. Ce sont les lecteurs qui paient leur salaires par leurs abonnements, par les revenus publicitaires et pour certains médias par leurs impôts.

Au lieu de bien intégrer cela, on se contente de jouer à l’école des fans et de feuilletonner au grès des conférences de presse zé autres communiqués des uns et des autres sans aucune mise en contexte ni vérification des faits.

Il faut dire que l’ensemble des candidats et leurs « responsables presse » n’arrêtent pas de harceler les rédactions en se plaignant, en pleurant ou en menaçant si par malheur il y aurait un article dont le contenu ne leur plait pas. Pour le moment détient la médaille d’or en la matière M. Bousquet de Gna. Mais de manière générale, tous les candidats se valent en la matière.

Afin d’illustrer la nullité de la couverture presse, prenons le simple exemple des finances municipales et du traitement qu’en a fait place Gre’net. Dîtes vous bien que celui des autres médias ne vaut pas mieux.

On a d’abord un article à propos de Gna qui n’est que la recension scolaire d’une conférence de presse. Le journaliste n’a pas plus cherché à vérifier l’info et à la mettre en contexte.

Et puis tantantan, voilà un article du même journaliste sur M. Chamussy qui dit craindre la banqueroute.

Et vous croyez vraiment qu’on va payer pour ce qui n’est même pas encore de l’information?

Il est où le travail qui met en lumière l’état des finances municipales?

Ils sont où les faits vérifiés et vérifiables par tous de la réalité de ces finances?

Elles sont où les analyses sur l’action des uns et des autres en la matière?

Pourquoi donc le bilan de Gna (Noblecourt, Boukaala, Bron etc. sont et/ou ont été élus) en 2014 qui n’est pas bon du tout (on va juste rappeler l’affaire Alpexpo) n’est pas mis en lumière?

Pourquoi donc la faillite TOTALE à agir de M. Chamussy tout comme celle de l’opposition n’est-elle pas clairement soulignée?

Non parce que ces gens qui sont élus n’ont depuis 5 ans strictement rien fait.

La situation financière de la commune de Grenoble est simple:

  • Depuis 2011 (depuis que M. Destot a laissé les clés de la maison à MM. Noblecourt et Safar), on consomme du patrimoine pour boucler les budgets dans une frénésie clientéliste
  • Avant 2014 il y a par exemple eu la délirante affaire Alpexpo où on a vu des recapitalisations de cette SEM alors qu’une gestion délictueuse avait été établie et que la municipalité de l’époque le savait. En clair, pour compenser le fait que certains se sont mis gras en poussant Alpexpo au bord de la faillite en consommant son capital, on a utilisé de l’argent public plutôt que saisir immédiatement le procureur de la République et aller récupérer l’argent où il était sous forme de dommages et intérêts. Cette affaire implique directement et personnellement plusieurs membres de Gna qui étaient alors élus.
  • Après 2014 on a eu des emprunts inconsidérés dépassant les besoins de financement (donc des emprunts irréguliers qu’aucune banque n’aurait du accorder)
  • Après 2014 on a eu une liquidation du patrimoine municipal pour boucler les budgets (l’absorption d’Actis par Grenoble Habitat en est un exemple qui pose de sérieux problèmes)
  • Les comptes de la ville de Grenoble sont erronés depuis au bas 2010
  • Pour plus de détails sur la situation financière, voir ici
  • Et depuis un an on a une débauche de clientélisme, d’argent public tous azimuts comme avant chaque élection.

Nous qui ne sommes pas des journalistes professionnels vous avons, le cul posé sur une chaise, en moins d’un quart, apporté plus d’informations sur l’état des finances municipales que ces deux articles de Place Gre’net. Les articles du DL et des autres médias ne valent pas mieux.

Qui donc paierait pour ces « informations » produites par la presse qui ne sont même pas encore des données?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.