[Le Mondistan] EU Desinfo Lab, une « ONG », vraiment?

Vous souvenez-vous de cette « ONG » belge nommée EU Desinfo Lab qui s’était amusée à ficher les gens qui twittaient sur l’affaire Benalla afin de montrer le rôle de la Russie dans le gonflement de la twittosphére ?

Et bien Les décodeurs (qu’on appellera désormais les déconneurs) de Le Monde ne trouvent rien de mieux que de réaliser » une enquête » avec ces gens qui sont visiblement des lobbyistes « numériques », des agents d’influence quoi. Et bien sûr il s’agit comme par hasard de faux sites d’extrême droite hébergés en Russie et en Ukraine…

Et voilà qu’on nous ressort comme pour l’affaire Benalla que ces sites réputés d’extrême droite cibleraient « les soutiens de Marine Le Pen, de Jean-Luc Mélenchon et des « gilets jaunes »…

Quand on voit le contenu de cette enquête, c’est d’un lamentable total. Ils ont trouvé des sites putalicks qui ciblent spécifiquement une audience avec des infos 100% fabriquées pour générer des vues afin de générer du pognon. La belle affaire! Les sites de « bien-être  » qui font également la même chose en France sont innombrables.

EU Desinfo Lab, c’est cette ONG qui a produit ces jolis fichiers dont voici un extrait

Il est parfaitement illégal de constituer ainsi des fichiers nominatifs contenant des information sur la confession, les orientations sexuelles etc.

Il avait été démontré à l’époque que derrière EU Desinfo Lab se trouvait un cabinet de conseil qui n’avait rien d’une ONG et nommé Saper Verdere.

Voici un extrait du registre de transparence européen de Saper Verdere datant de 2018 (source, lescrises.org). L’extrait actuel est consultable ici

Y officiaient à l’époque au moins 3 personnes qu’on retrouvait également dans EU Desinfolab, Nicolas Vanderbiest, Gary Marchado et Alexandre Alaphilippe.
Nicolas Vanderbiest ne figure plus à la liste des employés de EU Desinfo Lab et Alexandre Alaphilippe et Gary Marchado, pourtant un des fondateurs ne comptent plus au nombre des employés de Saper Verdere mais sont respectivement « Exceutive Director » et « Managing Director » de EU Desinfo Lab.

Capture d’écran du site de Eu Desinfo Lab datant de 2018
Source: lescrises

Le plus drôle c’est que le directeur général de Saper Verdere est Erwan de Rancourt, un ancien assistant parlementaire de… Michel Barnier, qui a longtemps travaillé avec une certaine… Aurore Bergé.


Mais attendez! Il se trouve que deux personnes qui figuraient dans l’équipe de Saper Verdere en 2018 faisaient également partie de la Team Macron en 2017,

L’ancien patron de la com de google en France

Et une ancienne des RP de Air France, Marina Tymen qui elle est toujours là.

Le panier de crabe! Ils nous prennent vraiment pour des buses…

Quant à Le Monde, c’est encore du journalisme sérieux…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.