BREAKING NEWS [Municipales] Carignon au conseil Municipal et le PS « national »soutient Gna. On vous avait dit qu’elle allait être drôle cette campagne!

Pour le moment, nous décernons le prix de la manœuvre à Alain Carrignon qui siègera au conseil municipal de Grenoble suite à la démission de Mme Béranger.

Mais dîtes, ça commence à devenir intéressant! On fait enfin de la politique, de la vraie, pas des petites magouilles et une course aux soutiens et à l’affichage! Il va y avoir du sport, yes!

Jolie la manœuvre qui consiste à aller affronter Eric Piolle ouvertement dans l’assemblée délibérative.

Nous ça nous arrange aussi puisque M. Carignon étant maintenant un élu, nous allons enfin pouvoir « traiter » son cas, celui de son équipe et de son programme comme nous le faisons pour les autres depuis un certain temps

Cette « stunt » a pour premier effet de reléguer LREM et Gna aux oubliettes sans pour autant constituer l’erreur de Macron qui consista à priver les français d’un second tour.

Elle permet aussi à Alain Carignon de prendre l’initiative et de forcer ses concurrents à ne pouvoir exister que dans la réaction en subissant.

C’est joli, propre et rondement mené.

Et pendant ce temps là, le PS « national », parti décidément toujours aussi corrompu qui n’a pas tiré les leçons de ses échecs, apporte son soutien à Gna sans apparemment nommer Olivier Noblecourt.

Alors là, c’est pas une manœuvre mais une basse magouille d’appareil, tout ce que les « porteurs de dossiers » aux manettes au PS savent faire. Ne cherchez pas de « cohérence », il n’y en a pas.

On vous explique:

  • Gna fait passer certains de ses membres pour de simples citoyens alors que ce sont des gens du PS. C’est par exemple le cas de Cécile Cienatempo, militante PS historique
  • C’est Hélène Vincent, la femme d’Olivier Noblecourt, qui pour le moment semble être à la manœuvre; Elle est également la n°2 de la fédération PS de l’Isère
  • M. Noblecourt lui continue d’émarger grassement chez Macron et devrait continuer à le faire jusqu’à fin décembre (si Macron le laisse partir), le PS ne peut donc pas lui apporter son soutien
  • Vous allez voir qu’on va organiser au sein de Gna un vote « citoyen » qui désignera M. Noblecourt comme tête de liste dans le plus pur style des autocraties africaines
  • Ce n’est qu’après que le Bureau National du PS apportera son soutien à M. Noblecourt, le soutien à Gna ayant été décidé aujourd’hui.

Bref, ils prennent vraiment les gens pour des bazuts. Olivier Faure est une calamité ambulante. Ces petits messieurs-dames de Paris au PS sont également des crétins stratégiques car:

  • M. Noblecourt n’a aucune chance de devenir maire de Grenoble
  • La seule possibilité d’alliance pour Gna est avec Eric Piolle et c’est très compromis
  • Les cadavres de la gestion 1995-2014 commencent à remonter, en particulier sur la dernière mandature 2008-2014 au cours de laquelle M. Noblecourt était vice-président du CCAS. Nous attendons avec délectation et une grosse massue le rapport de la Chambre régionale des comptes sur sa gestion (et Didier Migaud n’y pourra rien)
  • C’est un désastre pour la gauche métropolitaine. La métropole passera à droite
  • Le PS grenoblois est mort définitivement aujourd’hui et cela aura des conséquences énormes pour les départementales et les régionales.

Gna est donc bien un équipage qui ne se soucie que peu de la collectivité mais dont les membres n’ont qu’une seule obsession, leur carrière personnelle.

Il faut tout de même être de joyeux tartufes pour écrire cela

Gna n’est pas du tout un bidule monté au seul service de M. Noblecourt. C’est bien connu.

Bien au contraire, les gens s’intéressent à la politique. Ce sont les petites combines d’appareil, les mensonges et les faux-nez qu’ils détestent.

L’équation devient plus claire pour le second tour des municipales:

  • Soit deux blocs, un de gauche et un de droite, peu probable.
  • Soit une triangulaire Carrignon-Piolle/Gna-LREM, peu probable
  • Soit une quadrangulaire Carignon-Piolle-Gna-LREM, probable

Qu’on l’apprécie où pas, toutes choses étant égales par ailleurs, force est de constater que le seul qui aujourd’hui fait de la politique est Alain Carignon. Les autres ne font que de la petite magouille d’appareil et de coulisses.

6 commentaires

    1. Ravis que ça vous amuse. Votre bêtise en revanche nous amuse moins, puisque vous êtes incapable de considérer la situation pour ce qu’elle est.
      D’ailleurs, où sont vos arguments qui vient contredire notre analyse?
      Curieux, yen a pas!

      J'aime

  1. « Qu’on l’apprécie où pas, toutes choses étant égales par ailleurs, force est de constater que le seul qui aujourd’hui fait de la politique est Alain Carignon. Les autres ne font que de la petite magouille d’appareil et de coulisses. »
    J’ai relu 20 fois ce dernier paragraphe et j’en ris toujours. Pour un « groupe d’analyse », c’est un joyau. Vous avez raison: elle va être sacrément drôle cette campagne!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.