[Macronistan local] Le PLF* est vraiment en PLS**

*PLF = Projet de loi de finance (budget de l’état)

**PLS = Position Latérale de Sécurité

Le PLF en PLS va t-il pouvoir être ranimé ?

« En direct de la salle des quatre colonnes nos retrouvons Évelyne Dhelia – ah non, pardon! on nous dit dans l’oreillette qu’il s’agit de Mme Emilie Chalas, au temps pour nous – qui nous fait visiter cette fameuse salle des quatre colonnes où aucun journaliste n’est venu l’interroger à notre connaissance ».

Non, il n’y a pas 10 milliards d’euros rendus aux français par des baisses d’impôts ^parce qu’ils sont prélevés principalement sur le budget de la sécu. C’est l’impôt qui finance le déficit de la sécu, pas la sécu qui finance le déficit budgétaire de l’État! C’est là le principe de la solidarité. Sauf que pas au Macronistan. Énorme coup de couteau dans le contrat social issu du CNR, qui au surplus est une absurdité tant comptable qu’économique: on fait financer par des cotisations donc des primes d’assurance des dépenses que devraient financer les impôts, taxes et accises . Par ailleurs, le Sénat à retoqué le budget de la sécu justement parce qu’il ne permet pas d’évaluer son impact réel sur le budget de l’état. Même si on parle en centaines milliards, un budget n’est pas virtuel.

Non, 350 euros ne sont pas rendus en « pouvoir d’achat »! Le pouvoir d’achat c’est relatif, c’est pour cela que l’INSEE le calcule selon un panier et que la Banque Mondiale le fait selon la PPP, parité du pouvoir d’achat qui autorise ainsi des comparaisons de pays à pays. Augmentation du prix de l’électricité (et de l’énergie de manière générale), augmentation du prix des péages, baisse de tout un tas de prestations sociales sans baisses de cotisation, réduction du niveau et de l’accès à certains services publics dont la santé etc. Vous prenez d’un côté ce que vous donnez de l’autre. C’est de la très mauvaise cuisine de très mauvais comptable. Personne n’est dupe: voyez le 05 décembre.

Quant à la transition énergétique et l’éducation nationale, il ne s’agit pas d’investissements mais d’un accroissement de la dépense de proportion ridicule par rapport aux baisses d’impôts consenties aux plus riches qui ne « ruissellent » absolument pas.

A défaut de « L’économie pour les nuls », un guide pratique de la comptabilité publique fera l’affaire Mme Chalas.

« Redonner du pouvoir aux maires »? Mais quels pouvoirs ont donc perdu les maires, Mme Chalas? Pas vu de loi organique leur en retirer! Aucun,pouvoir perdu exceptés les transferts de compétences aux EPCI, compétences que les maires contrôlent toujours en coulisse puisque tous élus communautaires – c’est bien là l’énorme problème démocratique de la métropolisation à marche forcée: cela rend opaque aux citoyens tout un tas de sujet qui ont un impact direct sur leur quotidien.

Ce que les maires disent c’est qu’avec la suppression imbécile de la taxe d’habitation, ils perdent des ressources propres donc une partie de leur liberté d’administrer. Or ça, rien dans cette loi ‘engagement et proximité » vient le modifier…

Non, vous n’étiez pas directrice générale à Moirans, parce que vous n’avez pas le grade d’administratrice. Vous étiez ingénieur territorial faisant fonction de DGS, ce qui n’est pas la même chose.

Par ailleurs, votre déclaration de patrimoine et d’intérêts montre que vous avez fait fonction de DGS six ans à Moirans, ville de 8 000 habitants

Faites corriger votre déclaration: vos traitements de fonctionnaire ne sont pas des honoraires de conseil.

Elle va être drôle cette campagne, mais drôle!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.