[Zineb] Puisque l’état ne fait rien à part fournir une protection policière

La protection policière, c’est bien mais ça ne traite que le symptôme, pas la maladie.

Il est tout simplement ahurissant que dans un pays comme la France une personne comme Zineb el Rhazoui soit obligée de vivre en permanence dans des conditions voisines de celles des magistrats anti-mafia en Italie du seul fait de l’exercice de sa liberté d’expression.

Il n’est pas normal que face à des menaces de mort répétées proférées à son encontre, Zineb el Rhazoui doive à ses propres frais engager les poursuites.

Il est incompréhensible que l’état ne mette pas systématiquement en branle l’action publique à chaque menace proférée à son encontre, alors que c’est somme toute facile: réquisition des adresses IP, identification des auteurs et poursuites pour ceux résidant sur le territoire national. Pour ceux résidant sur le territoire de l’UE, transmission à justice du pays de résidence. Pour ceux ne résidant pas sur le territoire de l’UE, inscription à une « liste noire » européenne portant refus systématique et sans limite de durée du visa Schengen.

Des menaces de morts proférées à une personne faisant l’objet d’une protection policière ne relèvent pas du délit de presse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.