[Municipales, Macronistan local] Utilisation d’une grande dépouille?

On peut lire dans Le Dauphiné Libéré que Claude Fugain, la fille du docteur Pierre Fugain et sœur du chanteur Michel Fugain soutient Emilie Chalas et expose ces opinions, ce qui est sa plus absolue liberté.

En revanche, l’exploitation de la résistance de certains est assez peu ragoûtante et n’a pas manqué de mettre en pétard notre porte-parole qui a bien connu Pierre Fugain, disparu en 2009.

Chère Madame Fugain,

Votre père, le docteur Pierre Fugain fut le compagnon de résistance de mes deux grands-pères, qui eux n’eurent pas sa chance, celle de s’évader, et furent déportés. Il fut également l’ami de mon grand-père maternel, le commandant Roger Mahon, qui fut le patron des « bleus » (la police urbaine) de Grenoble de 1948 à 1970.

J’ai encore le souvenir enfant de les entendre raconter le jour où ils s’étaient retrouvés tous les deux aux urgences le bras en écharpe et le nez en sang. Votre père, communiste, avait participé à une manifestation qui avait dégénéré – eh oui! Grenoble à l’époque était une ville très ouvrière. La Viscose, Lou, Neyrpic, Lustucru, Bouchayer, les biscuits bruns etc. – et mon grand-père, fonctionnaire de police était en service de l’autre côté de la barricade. Ils se marraient comme des baleines en se remémorant l’anecdote.

Ce fut toujours un immense plaisir de discuter avec votre père de la marche du monde et de la société les trop rares fois où j’en eu l’occasion.

Vous,avez, chère Mme Fugain, la,pleine liberté de soutenir qui vous souhaitez pour les municipales et celle de l’exprimer publiquement.

Mais de grâce, faites en sorte que nul ne cherche à valoriser électoralement l’héroïsme et l’indéniable autorité morale de votre père, qui n’est malheureusement plus là pour le choisir.

Le connaissant, j’imagine bien ce qu’il aurait pensé et dit de ce président de la république, de son gouvernement et de sa majorité de godillots à laquelle appartient Mme Chalas qui non contents de détruire systématiquement l’héritage du Conseil National de la Résistance, répriment violemment des mouvements sociaux, vendent le patrimoine de l’état à la découpe, servent leurs amis et leurs créanciers, sacrifient la multitude au profit d’infimes minorités, affichent un mépris du peuple jamais démenti et usent du mensonge comme moyen principal de gouvernement.

Son héroïsme et son autorité morale n’appartiennent qu’à lui. Ils survivent en vous, sa fille, comme dans tout ceux qui ont eu la chance de le connaître. Mais nul ne peut les utiliser pour servir ses propres dessins. Vous êtes chère Madame sa fille et il vous appartient de veiller à cela.

Votre père, s’il n’a jamais manqué d’exprimer ses opinions et d’apporter son soutien à qui il jugeait bon, se garda toujours de rentrer bille en tête dans le débat politicien, celui de la campagne où les arguments utilisés relèvent de tout sauf de la Politique.

Que Mme Chalas nous parle de ce qu’ont fait ses grands-parents durant l’occupation. Elle a peut-être des raisons d’en être fière, comme vous en avez avec votre père, comme j’en ai avec mes deux grands-pères et d’autres membres de ma famille.

Ce sont eux qui ont résisté, qui se sont battus, qui ont souffert. Pas nous. Nous avons simplement ramassé les fruits de leurs combats.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.