[Macronistan] Le jour où Marine Lepen remporta l’élection présidentielle de 2022 – ou bien le jour où la guerre civile commença.

Nous avons donc Marwan Muhammad, un représentant des frères musulmans, qui fait scander à la foule Allahu Akbar.

Nous avons donc des gens qui hurlent « nous sommes chez nous » alors que personne ne leur a dit qu’ils ne l’étaient pas. Être chez soi ne veut pas dire imposer son mode de vie et ses croyances aux autres, parce que ces croyances et ce mode de vie sont circonscrits à chez soi, littéralement, dans sa sphère privée.

Nous avons donc une presse godillot, aussi terrorisée que complice, du Monde à l’Express, qui titre qu’il s’agit d’une manifestation visant à dénoncer les « violences faites aux musulmans » qui sont malgré les attentats – 263 morts – quasi-inexistantes, alors qu’elle a passé deux semaines à dénoncer à raison l’idéologie anti-républicaine des organisateurs de cette manifestation.

Et Libération qui fait du « fact-checking » en ne citant que Marwan Muhammad et en nous expliquant que Allahu Akbar est une expression populaire qui s’utilise au quotidien pour manifester sa joie, alors que c’est le Takbir, l’affirmation la plus forte de la foi qui ne s’utilise que lors de la prière, lors de circonstances exceptionnelles (par exemple la naissance d’un fils) ou bien comme cri de guerre ou d’appel au djihad. Quand on manifeste sa joie ou son contentement au quotidien, on dit « alhamdullilah », la Tahmîd (la louange) qui signifie « que dieu soit loué ». Ceux qui ont Allahu Akbar en permanence aux lèvres sont des salafistes ignorants qui ne respectent ni dieu, ni la sunna, ni le Takbir.

Oui M. Muhammad, le takbir est grave et sacré. Il n’y a rien à dédramatiser. Allhu Akbar est également une « expression de guerre », tout comme jadis le fut « Deus vult » (Deus lo vult en bas latin) cri de ralliement des croisés dès la première croisade, qui signifie « Dieu le veut » et qui était hurlé en chargeant.

Nous avons donc une partie de la gauche viscéralement totalitaire et victimaire qui, incapable d’imposer son programme dans les urnes, ne trouve rien de mieux que de parasiter les dogmes des autres – les plus dangereux qui soient, les dogmes religieux – au motif de défendre un prolétariat qui ne l’est pas au nom d’un sempiternel et illusoire grand soir et d’un antiracisme dévoyé.

Nous avons donc une infime minorité d’islamistes représentant moins de 10% de nos concitoyens musulmans qui imposent par l’intimidation à leurs coreligionnaires une idéologie et un mode de vie auxquels ils n’aspirent pas.

Nous avons donc des politiques et un pouvoir qui laissent faire parce que ça les arrange électoralement, parce qu’ils sont en dette et que c’est tellement bien ces violentes divisions pour faire passer ce qu’on veut en catimini et réprimer les mouvements sociaux (les gilets jaunes racistes, fascistes, islamophobes, antisémites, homophobes etc. Ceux qui se sont repus des mois durant de ces mots dans les médias n’ont fait que valider la doxa des islamistes).

Il n’y a pas de pilote dans l’avion, et l’avion n’a pas le transpondeur, le gyroscope, le compas et le calculateur nécessaires à faire fonctionner le pilotage automatique jusqu’à la prochaine balise.

L’argument « Moi ou Marine Lepen et le chaos » est caduc. Avec Macron, on a déjà le chaos et on aura Marine Lepen. S’il faut passer par là, ainsi soit-il. On n’a jamais que les dirigeants que l’on mérite, en bien comme en mal.

Voici les faits:
« 64% des Français s’identifient comme chrétiens en 2017, selon une enquête du Pew Research Center, seuls 18% se qualifient de pratiquants,; 8% sont membres d’une autre confession; 28% affirment ne pas avoir d’appartenance religieuse. » Il y a donc moins de 8% des français qui se définissent comme musulmans.

Ne faut-il pas déraisonner pour laisser une infime minorité, environ 500 000 personnes enfants compris, acculer 5 millions de nos concitoyens musulmans et leur imposer leur loi théocratique qui n’a pas sa place dans la République?

Ne voit-on pas qu’on laisse assimiler une immense majorité à une petite minorité nocive en ne soumettant pas cette minorité à loi par les moyens de l’état de droit y compris par la force légitime le cas échéant?

Ne voit-on pas qu’une partie de nos concitoyens musulmans qui ne posent aucun problème, qui vivent avec le reste de la société comme des citoyens de plein droit, seront balayés en cas de conflit civil grave?

Ne voit-on pas que la réponse des français se fera quoiqu’il arrive par les urnes, que 6 ou 7% de musulmans ne pèsent rien depuis qu’on a fracturé la gauche et la droite et qu’alors certains de nos concitoyens qui n’en peuvent pas mais en souffriront du seul fait de leurs origines et/ou de leur confession?

13 500 manifestants aujourd’hui selon le cabinet Occurence lors cette manifestation contre la laïcité, loi de la République. Il y a un an lors de l’Acte I des gilets jaunes, il y avait entre 70 0000 et 80 000 manifestants selon la PP. Le jour où ça part, vous voyez le problème ?

Et Macron, comme toujours quand ça commence à chauffer et que sa présence est REQUISE, fuit à l’étranger.

Aujourd’hui fut le jour où le Rassemblement National remporta l’élection de 2022. Sinon ce sera le jour où la guerre civile commença, le jour où on sera passés de prodromes à symptômes parce que ceux qui nous dirigent sont prêts à sacrifier la multitude à l’infime minorité pour préserver leurs petits intérêts étroits. C’est malheureusement une constante dans l’histoire contemporaine de la France. Le vote des pleins pouvoirs à Pétain et la collaboration sont là pour nous le rappeler.

Le calme impérial – la résilience comme on dit maintenant – des français face aux attentats islamistes nous laissent penser qu’ils seront parfaitement à même de supporter et de résister 5 ans à un président RN. Tout comme ils seront capables de supporter et de sortir vainqueurs de conflits civils graves, simple loi du nombre oblige. Et la défense est toujours supérieure à l’attaque. C’est un vieux principe militaire énoncé par Clausewitz.

Les islamistes et leur supplétifs du gauchisme culturel ont déjà perdu la bataille des faits, des idées et de l’opinion. Ils le savent. C’est pour cela qu’ils essaient de passer en force.

L’affrontement avec l’infime minorité fréro-salafiste est inévitable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.