BREAKING NEWS ! [Municipales] Olivier Noblecourt sera tête de liste du « collectif GNA » mais il ne faut pas que ça se sache

Hier nous publiions des photos du brief/déroulé de la conférence de presse d’Olivier Noblecourt et de 12 de ses zélotes pour présenter le collectif « Grenoble Nouvel Air », le collectif Gna, Oui, comme dans gnagnagna. On connait la musique, même si l’air est nouveau.

Cette conf’ de presse était en fait la déclaration de candidature de M. Noblecourt à la mairie de Grenoble – chuuut! faut pas le dire. C’est 200 personnes, Gna (nous en dénombrons max. une soixantaine à tout casser).

Il est temps de revenir sur le contenu de ce document, malgré la lecture difficile de photos de mauvaise qualité. Il est toujours intéressant en politique de balancer un coup de projecteur sur ce et ceux qui ne supportent pas la lumière du jour.

Contrairement à ce qu’affirment certains commentateurs, ces images n’ont pas été « volées ». On nous les a transmises sans sollicitation aucune de notre part.

La campagne officielle n’a pas encore débuté et les restrictions ne s’imposent qu’aux exécutifs sortants. Fair game, feuer frei, donc.

1- Olivier Noblecourt sera bien tête de la liste de Gna même s’il s’en défend.

Dans le dernier paragraphe de la deuxième page du document, il est écrit:

Noblecourt tête de liste PS ? Pas d’investiture PS mais un soutien essentiel pour mon identité politique + vote démocratique incontestable, seul cas à ce jour à Grenoble. Enjeu de ne pas aborder l’élection par la tête mais (…)

Il sera tête de liste mais il ne faut pas que cela soit perçu comme tel pour le moment. Nous sommes donc là dans la manipulation et le mensonge qui visent à laisser accroire que rien n’est joué quant à la conception du programme et la constitution de la liste, que cela sera effectué de manière participative alors que tout est vraisemblablement déjà décidé.

Histoire de confirmer cela, nous sommes tout simplement allés vérifier les métadonnées du site internet de Gna, grenoblenouvelair.fr. Les mots-clés contenus dans le titre du site pour le référencement dans les moteurs de recherche sont:
« GrenobleNouvelAir I Olivier Noblecourt I Municipales ».

La preuve en image

Quant au vote « démocratique » au sein de la section grenobloise du PS, on sait ce qu’il en est et comment la manipulation a été organisée avec la complicité de la secrétaire de section et de la fédération PS de l’Isère dont la compagne de M. Noblecourt, Hélène Vincent, est la n°2.

2 – Troisième page, la partie intitulée « messages à David »

Il s’agit vraisemblablement de David Bousquet, ancien du cabinet de Michel Destot, qui est le responsable presse de Gna.

Puisque « David » est destinataire de ces messages, cela signifie que ce n’est pas lui qui a rédigé le document et que son auteur ne se trouve pas à Grenoble, sinon quel besoin de coucher des instructions alors qu’on peut les donner de vive voix.

Drôle de voir un responsable presse ne pas rédiger le déroulé d’une conférence de presse lui-même alors que c’est son boulot.

La question est par conséquent: qui donc a rédigé ce document?

Une autre question qui saisit immédiatement l’esprit est de savoir si M. Noblecourt a rédigé ce document lui-même ou bien si un/des membre(s) de son cabinet de délégué interministériel l’ont fait, ce qui poserait un sérieux problème comme le notait l’Obs le 11 septembre.

Nous pensons en particulier au chef de cabinet de M. Noblecourt, Guillaume Llorach, qui fut également le chef de cabinet de Michel Destot.

Cela mérite éclaircissement.

Il est également intéressant de souligner que les 12 autres membres de Gna qui ont pris la parole se sont en toute vraisemblance vus imposer leur discours. Renforcement de la démocratie participative? On repassera!

3 – Des « marcheurs de gauche » ont bien fait de l’entrisme au PS et sont membres de Gna

Deuxième page, avant dernier paragraphe:

Quel rapport à en Marche ? : une démarche autonome (Ndr: donc pas indépendante) et ancrée à gauche mais beaucoup de marcheurs de gauche déjà impliqués, appel à se rassembler pour ceux qui se reconnaissent dans la démarche citoyenne et de gauche écologiste et sociale (Ndr: mais n’est-ce pas là le PS?)

Emilie Chalas appréciera.

Exemple de marcheur de gauche fondateur du Gna et qui « dans le même temps » a travaillé au projet municipal de LREM, Benoit Mollaret, qui réside à notre connaissance à Meylan, pas à Grenoble.

M. Mollaret est, en vrac:

Vous rendez-vous compte de l’opportunisme et du manque de conviction de ces gens, qui vendraient père et mère pour un mandat? Cette citation de Pierre Joxe vaut encore et toujours:

« Les exemples contemporains de programmes électoraux trahis, oubliés ou reniés, de politiciens avides de pouvoir, mais non d’action, « pantouflant » au besoin en cas d’échec électoral pour revenir à la chasse aux mandats quand l’occasion se présente, tout cela est à l’opposé de ce qui anima, parmi d’autres, un Rocard dont beaucoup aujourd’hui encensent la statue mais tournent le dos à son exemple en détruisant des conquêtes sociales pour s’assurer d’incertaines « victoires » politiciennes, contre leur camp, contre notre histoire, contre un peuple qui n’a jamais aimé être trahi.« 

4 – Nous savons que des médias importants n’ont pas été conviés à ce qui est présenté dans le document comme la « Conférence de presse de présentation du collectif Grenoble Nouvel Air »

Curieux ça, non? Une conférence de presse c’est justement fait pour inviter tous les médias afin d’avoir la couverture la plus large possible. Si on veut une couverture ciblée, alors on donne des interviews individuelles à des médias ciblés.

Cela sent l’opération de communication de gribouille (et encore, de gribouille amateur) qu’on voir trop souvent (N’est-ce pas Mme Chalas et M. Carignon? M. Carignon, vous l’avez vous avoué, à moitié pardonné) : on promet en catimini l’exclusivité à un média de presse écrite – au hasard le Dauphiné Libéré et/ou le JDD – contre l’accord d’un jour de parution spécifique et avantageux, ce qui permet de caler à l’avance des apparitions dans les jours suivants en radio et télévision et de dérouler le plan média – et de se foutre ouvertement de la figure des journalistes politiques des médias n’ayant pas l’exclu qui sont obligés de suivre parce qu’il faut bien. Une fois et une fois seulement ce premier blitz accompli, on ouvrira les comptes de Gna sur les réseaux sociaux.

Si c’est le cas, alors le GAM a fait couler façon Commando Hubert le rafiot de Gna et de M. Noblecourt ainsi que le plan de com’ et l’exclusivité. Comme quoi outre compétents en matière de collecte d’information par des moyens légaux, nous ne sommes pas de trop mauvais opérateurs 😀

Si c’est le cas, il ne restera plus à tout ce beau monde qu’à se rassembler dans un nouveau collectif nommé « Grenoble Nouvel Embarcad Air »!

Attendons donc de voir ce qui sera publié les jours qui viennent avant de rire à gorge déployée.

Elle va vraiment être drôle cette campagne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.