[Municipales] Grenoble Nouvel Air (de garage?)

A la une! A la deux! A la trois! ÉCLAT DE RIRE!

Encore un nouveau « collectif citoyen » participatif et progressiste pour les municipales!

Grenoble Nouvel Air – de repos? de gens du voyage? (ah ça non, ces gadjos ne sont pas en odeur de sainteté chez nos amis de l’Abbaye).

Le Noblecourtistandes gens qui sont tous vite allés à la soupe chez Macron en 2017 – après avoir essayé en vain de truquer le processus d’investiture au PS afin d’en pirater et l’infrastructure et les moyens pour monter une liste et faire alliance au second tour avec Eric Piolle ou Emilie Chalas histoire de gagner à tous les coups, lance l’air de rien un « appel citoyen pour un rassemblement des forces de progrès ».

Curieusement, nous n’avons jamais vu de politicien se targuer d’être à la tête d’une force de régression, genre : « moi candidat, je vous promets des lendemains qui déchantent ».

Encore cette satanée confiscation du mot « citoyen ». C’est à croire que ceux qui veulent être élus ont non seulement un vocabulaire très limité mais également le même vocabulaire. En fait, ce n’est pas à croire : c’est vrai.

Il faut dire que dans cet équipage nombreux sont ceux à avoir peur de perdre leur hochet en 2020 et ultérieurement, élus métropolitains, conseillers départementaux, gloires locales à la tête de satellites des collectivités etc.

« Tout a débuté à Grenoble un soir de février 2019 autour d’Olivier Noblecourt (Ndr: en gras dans le texte) dans un café bondé «  nous dit-on.

« La démarche qui nous réunit s’appuie sur une méthode de discussion à mille lieues des plaidoyers dogmatiques et des querelles de personnes » poursuit-on plus bas.

Nous connaissions le « Discours de la méthode », mais pas la méthode de discussion. Non parce qu’une méthode de discussion est au débat démocratique ce que Cattle Decapitation est à la musique de chambre.

Tout cela nous parait très personnifié et bien ancien monde. « Autour d’Olivier Noblecourt », pour l’éloignement des plaidoyer dogmatiques et des querelles de personnes, on repassera puisqu’il y a déjà un grand leadeur qui cherche à agglutiner autour de lui en usant de méthodes pour le moins détestables et peu démocratiques, soutenu en cela par quelques séides (David Bousquet, ancien du cabinet de Michel Destot recyclé comme « lobbyiste » pour le marché d’éclairage public à Grenoble avant d’être recruté comme directeur général de Métrovélo (Vélogik), Benoît Mollaret, Jean-Loup Macé etc.) et les éternels barons sur le retour de la fédération PS de l’Isère.

On nous affirme que depuis février 2019 deux cent personnes ont rejoint la fine équipe. Outre le fait que ce chiffre n’est pas glorieux (200 personnes, c’est tchi), lors des réunions nous avons du mal à dénombrer plus d’une soixantaine de participants. Nous referait-on le coup des 200 000 adhérents de En Marche! ?

Preuve photographique à l’appui. Ça date d’il y a 3 mois.

Nous n’allons pas commenter les poncifs et le sabir qu’on retrouve dans cet appel. Vous êtes assez grands pour vous rendre compte tous seuls que c’est l’habituelle logorrhée de ceux qui veulent être élus, qui n’ont pas d’idée ni de programme, qui ne sont que dans la com’ et totalement inaptes à l’action – c’est à dire 90% de notre chère classe politique (comme le souligne si bien François Sureau), même si l’occurrence de ce syndrome est particulièrement haute chez ceux qui usent et abusent du mot « progrès ».

On reste dans le plus pur style « maire de Champignac ».

Les données recueillies lors de la signature de cet appel étant nominatives, cela a t-il bien été déclaré à la CNIL?

M. Noblecourt donc, le fils de Michel Noblecourt, journaliste de Le Monde qui a suivit pendant des années le PS et les syndicats.

M. Noblecourt donc, qui fut de 2001 à 2008 le directeur de cabinet de Michel Destot puis élu de 2008 à 2014, vice-président du CCAS qui en toute logique doit faire l’objet en ce moment d’un audit de la Chambre régionale des comptes dont nous attendons avec impatience le rapport, surtout en ce qui concerne les marchés publics (en particuliers ceux de services d’études et de conseil, en particulier pour « parler Bambin » mais pas que), la gestion financière et du personnel et les frais de déplacement.

M. Noblecourt, donc, qui fait partie du réseau « Hirsch ».

Vous savez, Marin Hirsch, ce haut fonctionnaire sarkoziste rallié à Macron qui depuis 2013 plante l’APHP sans que personne ne le vire alors que le personnel soignant ne demande que cela? Oui, celui qui a affirmé le premier mai dernier que le service de réanimation chirurgicale de la Pitié-Salpêtrière avait fait l’objet d’une tentative d’intrusion violente d’une bande de casseurs alors qu’il s’agissait de gilets jaunes se réfugiant dans le parking pour éviter de se faire taper dessus par les forces de l’ordre.

D’ailleurs, la compagne de M. Noblecourt, Hélène Vincent, également ancienne adjointe au maire de Grenoble de 2008 à 2014, est elle-même employée comme directrice régionale de l’institut de l’engagement dont Martin Hirsch est le président – c’est une pure coïncidence.

M. Noblecourt donc, qui fut conseiller, puis directeur de cabinet adjoint, puis directeur de cabinet de Najat Vallaud-Belkacem et qui s’empressa de rejoindre Macron histoire d’avoir un poste, celui de délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. (Guillaume Llorach, son chef de cabinet est lui aussi un ancien du cabinet de Michel Destot). Que voulez-vous, il faut bien continuer à pantoufler à entre 6 000 et 10 000 euros par mois. Quand on pris l’habitude d’un train de vie, même si on est radin, c’est dur d’en changer…

Dites, ça sent pas le moisi dans cette salle de bain rénovée? C’est pas très frais, ne trouvez-vous pas? Ne pourriez-vous pas ouvrir la fenêtre afin d’y faire rentrer un nouvel air? 😀

Allez, un chouette groupe grenoblois pour finir en musique, qui est plus proche de la réalité que cette nouvelle ère qu’on nous promet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.