[Macronistan local] Décidément, le GAM ferait-il vraiment si peur que ça aux marcheurs (re-bouh!) ?

Après l’ineffable M. Bedouret, voilà que c’est au tour de M. Arroyo, le suppléant de Mme Chalas, députée de la 3ème circonscription de l’Isère!

Alors nous allons être clairs:

1 – Il n’y pas qu’une seule plume au GAM même s’il n’y a qu’une signature, qui fait ce qu’on appelle du « rewriting » afin d’assurer la cohérence et des analyses et du ton. C’est ce qu’on appelle un directeur de la publication, fonction obligatoire pour toute publication en ligne (voir la loi sur la confiance numérique).

2 – Aucun membre du GAM n’a été condamné pour islamophobie. L’écrire, c’est de la diffamation. Continuez comme cela: vous allez avoir des soucis, devant un tribunal où nous vous ferons condamner.

3 – Nous critiquons Macron depuis qu’il a siégé dans la commission Attali, sous Nicolas Sarkozy, depuis juin 2007. Nous critiquons Macron sur des bases factuelles, en connaissance de cause. Voyez-vous, même si nous y sommes tous attachés et y résidons presque tous, notre horizon ne se limite pas à la cuvette grenobloise, ni à Paris – ni même à la France ou l’Europe d’ailleurs. Et oui, la plupart de nos membres ont une certaine expérience et des réseaux un peu partout. Nous sommes pas trop mal informés.

4 – Quand on analyse le bilan de Macron, au plan économique, social, environnemental, de la gestion publique, de la vie des institutions démocratiques, de la politique étrangère et européenne etc. , nous vous garantissons que nous sommes loin d’être les seuls à le critiquer. Voyez le MEDEF ou bien ce qui se dit dans les cénacles parisiens mêmes qui l’ont fait élire. De partout ailleurs à l’étranger on oscille entre hilarité et consternation. Si on se penche sur son comportement, c’est encore pire.

5 -Quand on voit le niveau des élus macronistanais, et plus particulièrement celui des élus du coin – les 3 députés et le sénateur en tête, – nous oscillons nous aussi entre hilarité et consternation. Contrairement à tout ce beau monde, nous travaillons sur la base de faits avérés. Nous les analysons selon des grilles juridiques et techniques, et nous tirons les conclusions qui sont les nôtres, que d’autres ont la liberté de partager ou pas. Nous ne nous contentons pas de déblatérer en l’air sur tout et n’importe quoi sans avoir au préalable acquis une maîtrise certaine des sujets que nous traitons. Nous ne répétons pas des « éléments de langage ». C’est d’ailleurs pour cela que la presse locale, nationale, internationale, les institutions de contrôle et un certain nombre de « leaders d’opinion » nous lisent, parce qu’ils savent qu’ils vont trouver des informations sourcées et vérifiées, des analyses plutôt robustes et bien étayées, qu’il y a de la substance et quelques compétences résultant parfois en pertinence.

Alors on vous le réécrit une deuxième fois:

Un conseil: si vous voulez venir vous frotter à nous, il va falloir trouver d’autres arguments que «Islamophobie », d’autant que la personne que vous mettez en cause a une longue expérience des pays musulmans et parle couramment l’arabe, le farsi, le dari et le pachtoune (des leçons, quand vous voulez, mais ça coûte cher). Une opinion: un ancien cadre dirigeant de ST de nos amis se plaît à nous répéter que dans cette boîte, la dernière chose à faire est réfléchir. Nous constatons, cher M. Arroyo, que vous avez parfaitement assimilé la culture de votre entreprise.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.