[Macronistan diplomatique] Recevoir Poutine à Brégançon, c’est la tente de Kadhafi dans le parc de l’hôtel de Marigny (ou si on demande conseil à Sarkozy, c’est qu’on n’est pas en position de force)

Bonne analyse de Guiillaume Bigot, mais qui est un mauvais banquier: il prête trop à Macron.

Non pas que l’analyse soit erronée ou inintéressante: ce n’est pas le cas. Mais Macron ne sait pas concevoir ce qui ne se rattache pas directement à lui,

Macron est acculé, il s’est acculé tout seul comme un grand en Europe et nous a mis dedans dans les grandes largeurs.

Il faut tout de même pas être très futé pour avoir dans un premier temps joué Trump contre Merkel (pas marché), et maintenant essayer de jouer Poutine contre l’Allemagne tout en essayant de snuffer Salvini en prenant « sa place » auprès de la Russie avec l’espoir que les russes arrêtent de soutenir le RN dans l’optique de 2022.

Rajoutez la récession qui pointe le bout de son nez, une rentrée qui va s’avérer très chaude: vous avez tout le macronistan pétri de terreur parce que (a) il commence à se rendre compte que le quinquennat est plié( il l’est depuis longtemps) et (b) qu’il va vraisemblablement porter le RN au pouvoir.

Les russes doivent bien se marrer, eux qui ne fonctionnent pas par expédient…

N’est pas Talleyrand qui veut, et comme toujours avec Macron la réponse est à trouver dans de strictes considérations de politique intérieure française et uniquement rattachées à sa seule petite personne.
Ne pas chercher de stratégie là où il n’y en a pas, là où il n’y en a jamais eu 😀

Recevoir Poutine à Bregançon, c’est la tente de Kadhafi dans le parc de l’hôtel de Marigny…

Il va falloir qu’il soit sérieux deux minutes Jupiter: nos amis russes jouent une partie longue et il n’est pas dans leur intérêt de monter qui que ce soit contre les autres en Europe mais de faire en sorte d’obtenir ce qu’ils veulent en comptant justement sur des attitudes telles que celles de Macron, qui sous des dehors de fermeté n’est somme toute que faible, voir servile. Il suffit somme toute de laisser tout ce beau monde s’agiter et s’empêtrer dans ses propres incohérences et d’attendre qu’il vienne vous demander d’utiliser vos ciseaux pour lui donner un peu de liberté d’action en politique intérieure… (Dis Vlad, tu pourrais pas dire à RT France de dire que les gilets jaunes, c’est des méchants?)

Pourquoi donc se fatiguer à construire des pièges alors que les proies le font elles-mêmes, de leur propre chef ?

Quand on est en position de force, on n’a pas besoin de recevoir dans « sa zone de confort ». Quand on est en position de force, on a l’initiative du lieu de la rencontre qu’on pose plutôt chez l’autre. Quand on est position de force, on ne demande pas conseil à Sarkozy.

On a déjà le précédent avec Erdogan et on a vu le résultat.

Ne pas faire avec la Russie la même erreur qu’avec le « couple franco-allemand » qui n’existe qu’en France, pas en Allemagne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.