[Macronistant local] Emile Chalas a « fait le job » avec la loi sur la fonction publique ?

Entretien politique à pleurer de rire et de désespoir dans « Les Affiches » (Victor Guilbert, ce pro du publi-reportage a encore frappé). Nous en tirons d’ailleurs la,photo d’illustration de ce billet, photo qu’on croirait tout droite sortie d’un OK Magazine du milieu années 80 (jolie la coupe de cheveux à mi-chemin entre Flock of Seagulls et Morten Harkett de A-ha).

Le shemag et le bracelet ethnique pour faire gauche-écolo, c’est tout simplement risible. Relookage aussi factice que raté. Revoir le plan com’ et rester au tailleur pantalon avec carré et mèches.

Mme Chalas dit qu’elle a « fait le job » avec la loi sur la transformation de la fonction publique, (c’est à dire faire ce que l’Élysée et Matignon lui ont dit de faire: passer les plats).

Non Mme Chalas, être député ce n’est pas travailler sur 2 « réformes » de son choix et puis s’en va! C’est travailler sur l’ensemble de la production législative pendant toute la durée de son mandat de 5 ans. Ça, c’est « faire le job ».

La réalité Mme Chalas, c’est que (a) vous ne tenez pas le rythme et n’avez pas la capacité de travail nécessaire pour être députée (c’est ce qu’on nous dit à l’assemblée, y compris au sein de votre groupe parlementaire) alors maire de Grenoble, hein et (b) que vous savez que votre circonscription risque de sauter si la réforme constitutionnelle de Macron qui prévoit la baisse du nombre de députés passe : vite, trouver un autre mandat!

Quant à votre loi sur la transformation de la fonction publique, si on on la remet dans le contexte:

  • grève des urgences
  • grève dans l’éducation nationale
  • grève dans la fonction publique si cette loi passe le sénat sans être profondément amendée

Après 8 mois de gilets jaunes, vous voulez remettre un rond dans la babasse pour septembre, Mme Chalas?

Non parce qu’on vous explique: le « spoil system » à l’américaine ne fonctionne que parce qu’aux USA il y a de puissants contrepouvoirs et institutions de contrôle et parce que la justice y est indépendante et a les moyens de faire son travail.

Pas le cas en France, avec en sus Macron qui fait tout pour que nos institutions de contrôle indépendantes (Cour des comptes, Conseil d’état, Conseil constitutionnel) soient à sa botte.

La loi dont vous fûtes rapporteuse, Mme Chalas, n’aura que des effets pervers, comme toutes les lois votées par votre majorité, parce que dogmatique, mal écrite, juridiquement et techniquement faible. Ces effets pervers: arbitraire, clientélisme, favoritisme, trafic d’influence etc. à tous les étages, ce qui résultera immanquablement par une judiciarisation accrue avec la justice qui cassera (comme avec les ordonnances travail) et un service public déficient. Elle ne résoudra rien mais aggravera tout.

On a vu que le 3eme Acte II du quinquennat laissait de marbre 80% des français.

Trêve de bavardage nationaux. Traitons de ce que dit Mme Chalas dans son « interview politique » à propos de Grenoble.

Mme Chalas n’a visiblement pas pensé que si par malheur pour les grenoblois elle venait à être élue maire de Grenoble, elle provoquera automatiquement une législative partielle, que LREM perdra. Foudre de guerre cette marcheuse…

Son programme: du vide. Mobilité (dommage, c’est la Métro), attractivité (dommage, c’est la métro) , sécurité, insertion sociale (dommage, ce sont les conseils départemental et régional), participation citoyenne et rayonnement culturel et sportif. Wow! Si c’est pas visionnaire cet inventaire à la Prévert!

Ne cherchez pas, Mme Chalas ne possède aucune connaissance de la ville, de sa situation et n’a aucune solution à apporter: elle a tout simplement pompé le programme d’Eric Piolle de 2014 (qui lui n’avait pas non plus la première connaissance de la collectivité. On a vu le résultat).

Le système de démocratie participative d’Eric Piolle a déjà été annulé par la justice, et c’est bien le GAM qui a mis en évidence son illégalité et poussé la préfecture à déférer. Il faut se tenir au courant, Mme Chalas.

Quant au décret anti-expulsion, c’est une gesticulation politique par usage du pouvoir réglementaire qui est du même acabit que l’instrumentalisation systématique de la loi par Macron, son gouvernement et sa majorité à des fins de communication. C’est le cas de la loi de transformation de la fonction publique dont vous étiez rapporteuse. C’est le cas de la réforme de la justice des mineurs annoncée avec tambours et trompettes par l’incompétente garde des sceaux. C’est le cas de la loi sur les hydrocarbures dont votre collègue Colas-Roy fut le rapporteur. Et tout le reste à l’avenant.

Le fait que le père de Mme Chalas soit pied-noir (pied-noir n’est pas une origine. Les pieds-noirs sont français) et sa mère d’origine italienne (comme plus de 30% de la population grenobloise) n’est un rien une qualification.

Mme Chalas exhorte Eric Piolle à écouter les fonctionnaires, elle n’a pas tort. Sauf qu’elle n’est pas en position de donner des leçons et d’apporter conseil à qui que ce soit vu son comportement et le souvenir impérissable qu’elle a laissé en tant que DGS de Moirans, ville de moins de 8 000 habitants.

Une sensibilité de gauche, Mme Chalas? Mouhahahahahahahahahaha! Elle est de droite, de cette insupportable droite d’enfants à papa provinciaux. Nous imaginons mal le père Simonet (LR-UDI) nommer une DGS de gauche, lui qui a mis le pieds à l’étrier à Polat et Longo, deux gauchistes patentés, c’est bien connu.

Mettre Grenoble à 1h30 de Paris grâce à une LGV (ligne à grande vitesse)? Outre un vieil argument de droite dont on nous rabat les oreilles depuis 30 ans alors que tout les grenoblois s’en fichent, Mme Chalas veut-elle être maire de Grenoble, Ministre des Transports ou PDG de la SNCF? Parce qu’en tant que maire de Grenoble, le ferroviaire ne rentre absolument pas dans ses compétences. Le maire d’une ville de 165 000 habitants construisant une LGV Grenoble-Paris? Soyons sérieux deux minutes.

Retour à l’école primaire pour Mme Chalas: un train part de Grenoble à 11 heures pour aller à Paris. Sachant que ce train mettra 2 heures pour faire Lyon-Paris, quelle est le temps minimum du voyage Grenoble-Paris? Une LGV qui mettrait Grenoble à 01h30 de Paris est une impossibilité technique.

Une AOT unique couvrant le pays voironnais, la métro et le Grésivaudan? Oh dommage! C’est déjà en cours depuis des années et c’est techniquement très compliqué.

Développer son projet par des « réunions de cooptation » (wtf?), pardonnez nous: ce type méthode mène tout droit dans l’antichambre de la corruption.

En fait nous avons une solution qui pourrait satisfaire tout le monde. Vous voyez, nous sommes bonnes pâtes et totalement désintéressés.

Gérard Simonet ne se représentant pas à Moirans en 2020, Mme Chalas devrait prendre le relais.

Quand on cherche bien , on finit toujours par trouver une solution.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.