[Municipales] Le neveu d’Annie Deschamps est tellement prévisible

Tif de « Tif et « Tondu », membre d’un équipage aussi connu sous le nom de Gemmassy, appelle à un « arc progressiste » pour contrer « l’axe populiste » Carignon Piolle.

Prenez bien note de la puissance de l’argument: c’est le parti unique voulu par 72 maires et élus de droite et du centre (sur plus de 105 000 élus municipaux de droite et du centre) et par Marlène Schiappa, qui reste plus gironde que M. Chamussy.

M. Chamussy a au moins 2 mandats d’élu municipal à Grenoble au compteur. Au bout de 12 ans, tout ce qu’il trouve à dire est:

Alain Carignon  » (…) est resté coincé dans les années 80 et la technique qui consiste à tout promettre et à tout critiquer (…)

Eric Piolle « (…) l’autre est assez caricatural de la communication d’aujourd’hui, de l’immédiateté et du buzz (…) »

Il est vrai que qu’à la contemplation du front et des traits marmoréens de M. Chamussy ainsi qu’à la considération de son bilan tous s’exclament : « nous avons enfin trouvé l’homme moderne. Voyez cette chemise button-down, cette petite veste bleue marine et ces jeans pour faire djeune. Manque plus que les mocassins à glands ou les Sebago avec le penny. Symbole de l’éternelle élégance française qui tout en continuellement se transformant, traverse les âges inchangée (mince, on dirait du Gemmani ce que nous venons d’écrire). On nous l’envie de Saville row à Wall-street en passant pas la Silicon Valley. Vite ! , élisons le avant qu’on nous le pique ! »

On a vu ce que ce type de discours a fait pour Macron: la perte d’une élection.

Au moins deux mandats: votre programme M. Chamussy? Vos propositions? Comment? Ah, votre programme, c’est vous? Ah pardon, nous n’avions pas saisi. Parce qu’au fond, vous n’avez pas grand chosez à dire.

Cher M. Chamussy,

Hors mis vos rodomontades, parfois drôles, au conseil municipal, qu’avez-vous fait? Rien. A part peut-être à Roybon, mais ce n’est pas Grenoble et c’est un sujet sur lequel nous reviendrons en détail avec de nombreux faits le moment venu.

Pourquoi donc élire un clown chef de classe? Nous en avons déjà un gros paquet de l’Élysée à l’assemblée nationale en passant par le gouvernement, et nous connaissons le résultat.

Vous êtes l’épitomé de l’inutile élu local, du rentier de la politique qui y est avant tout pour sa pomme ; pour les habitants et la collectivité si et quand il en reste. Comme la majeure partie du personnel politique local par ailleurs. Sous cette perspective, vous n’êtes pas isolé.

Non mais franchement, la « stratégie de communication » à deux balles qui consiste à se faire passer pour le « troisième homme » afin de se rendre incontournable lors de la constitution de listes parce qu’en fait vous êtes tout seul avec Stéphane Gemmani mais espérez bien figurer en bonne place sur celle de LREM qui n’a même pas encore choisi sa tête de liste (tout cela partira très vite en eau de boudin), c’est aussi ridicule que risible et inefficace. Nous avions parfaitement prévu votre comportement il y a plusieurs mois.

Alors nous allons vous dire ce que nous avons dit à Mme Chalas: retournez dans la collectivité locale ou vous étiez attaché contractuel.

Vous n’avez aucun avenir en politique puisque vous êtes déjà passé.

Vivement que vous ne soyez plus élu, votre argumentation nous dicte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.