[Macronistan] Le directeur de la DSGI revêt-il un porte-jaretelles sous son costume et joue t-il aux courses aux frais de la mafia?

Bref, le directeur de la DGSI est-il la réincarnation de ce salaud de J. Edgard Hoover?

Ce qui est en train de se passer avec la convocation de 7 journalistes et du président du directoire du Monde par la DSGI pour « atteinte au secret de la défense nationale » est plus que symptomatique de l’incompétence et de la corruption morale de ceux qui actuellement nous gouvernent.

Ils mènent une politique étrangère aussi incohérente qu’immorale et amorale. Ils ne sont mus que par l’appât du gain. Ils vendent des armes au pire pays obscurantiste de la planète (qui est directement responsable de la propagation d’une idéologique qui pose des risques de conflit civil grave en France), qui à son tour les utilise dans un conflit qui a provoqué la pire crise humanitaire de la décennie et très vraisemblablement la commission de nombreux crimes de guerre .

Après nous avoir raconté des bobards tels que « les armes vendues à l’Arabie Saoudite ne sont pas utilisées au Yémen », il y a des fuites.

Nous allons être clairs: les secrets se protègent à priori, ex ante. A partir du moment où il y a une fuite dans la presse, c’est trop tard.

C’est dire l’amateurisme total de ces gens là. C’est dire le désordre total qui règne au plus sommet de l’état. C’est dire également si leur politique et leur manière de faire sont loin, mais alors très loin de faire l’unanimité au sein de la défense et des services.

En cas de fuite, on fait une enquête interne. On ne convoque pas les journalistes ayant fait leur boulot, c’est à dire informer et rendre compte de la réalité.

Prenons l’affaire Snowden: aucun journaliste, nous disons bien aucun, n’a été convoqué par le FBI! Impensable au USA !

L’attitude de Macron, de son gouvernement (en particulier de la porte-parole qui raconte comme à son habitude n’importe quoi) et sa majorité illustre leur niveau d’incompétence totale.

S’il y a eu une fuite à la défense nationale ou dans les services, alors c’est un problème interne. Les journalistes n’en sont en aucun cas responsables, et ce n’est pas en essayant de les intimider pour obtenir le noms de leur sources que cela changera quoi que ce soit au problème: les actes du PR, son gouvernement et sa majorité posent apparemment de sérieux problèmes d’éthique à de nombreux fonctionnaires et/ou militaires.

Mais le plus drôle c’est que la surveillance électronique tous azimuts (avec une bonne partie des données transférées aux USA et analysées par Palantir) ne fonctionne pas ! Les mecs ont du se la jouer « old school », façon boîte à lettre morte et pigeons voyageurs ! (Les méthodes du GAM font des émules quoi 😀 )

Et pour finir une grande claque sur le museau de cette insupportable Mme N’Daye: un journaliste est un justiciable comme les autres pour tout ce qui n’a pas trait à l’exercice de sa profession. Pour ce qui a trait à sa profession, il bénéficie du secret des sources et ne serait être inquiété pour avoir fait son travail, informer – si nous sommes encore en démocratie bien-sûr – à moins de délit de presse, c’est à dire diffamation, qui ne relève que du juge du siège.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.