[Macronistan] Ascoval & British Steel, « Breaking the law »?

British Steel, album grand classique de Judas Priest

Notre porte-parole, spécialiste de l’intelligence concurrentielle dans l’industrie « traditionnelle », a explosé de rire quand il a entendu que le tribunal de commerce de Strasbourg avait choisi Bristish Steel pour la reprise d’ASCOVAL.

Ça fait au bas mot 5 ans que tout le monde sait que British Steel avait quelques problèmes, et n’était pas au niveau de son concurrent direct, l’américain Carpenter Technologies.

Donc, un tribunal de commerce français autorise la reprise d’une boîte sans faire la moindre « due diligence », en sachant que la solidité du repreneur est sujette à caution depuis un certain temps.

Et on y rajoute le Brexit.

De choses l’une:

1 – Les juges consulaires sont des crétins (ce ne serait pas nouveau), le parquet qui suit ce qui se passe dans les tribunaux de commerce le fait mal (ce ne serait pas nouveau) et le ministre de l’économie et des finances est un crétin (c’est établi)

2 – Il y a une magouille qui peut consister en plein de truc (par ex. British Steel se mettant en faillite au Royaume-Uni mais utilisant ASCOVAL comme la tête de pont lui permettant de transférer son siège du Royaume-Uni en France – ou mieux, au Luxembourg – avec l’état français qui via une participation et autres subventions apure une grosse partie passif, ce qui signifierait que la complicité des autorités françaises en plus haut lieu ait été acquise par British Steel).

Nous pensons que ce dossier va s’avérer très drôle, sauf pour le contribuable français. Mais devrait intéresser la justice pénale: comment est-il possible de valider une reprise par une entreprise qui une semaine après est en redressement judiciaire ?


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.