[Cavalerie] La très intéressante absorption d’Actis par Grenoble Habitat, une histoire de gros sous pour « cacher la m… au chat » – comprendre aux électeurs grenoblois

Cher amis de toutes les communes de la Métro à l’exception de Grenoble et de La Tronche:

Préparez-vous à financer le gros trou dans le budget de la Ville de Grenoble creusé depuis 2014 par l’actuelle municipalité d’une somme de l’ordre de 25 à 35 millions d’euros afin que cette même municipalité puisse présenter des comptes « en ordre » en 2020 (et encore, même avec cela, nous voyons mal comment ils arriveront à boucler le budget 2020).

Bref, comme cela a été fait avec CVCM et tout un paquet de projets aussi inutiles qu’inefficaces, c’est la périphérie qui va encore payer pour la ville centre, qui déjà monopolise la majorité des budgets d’investissement de la Métro alors qu’elle ne représente qu’une minorité de la population.

Nous reviendrons sur cette affaire plus en détail, notamment en vous démontrant comment la municipalité grenobloise a systématiquement dilapidé le patrimoine municipal pour financer des opérations éphémères qui ne sont que dépenses sèches, de l’argent qui s’évanouit et n’a aucun impact sur la solidité financière de la ville.

Sachez que cette fusion-absorption quoiqu’il en soit présente un manque de fonds propres que nous estimons à +/- 20 millions d’euros… Qui va payer, d’après vous?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.