[Fakenews centrale] M. Biju-Duval et l’Europe de la santé


Notre porte-parole, promenant son tamanoir, est tombé interdit devant une affiche vantant une réunion de campagne de LREM sur le thème: « L’Europe et la santé ».

Sur cette affiche, sont présentés trois intervenants: Olivier « Sylvestre » Véran, Véronique Trillet-Lenoir (candidate LREM) et, vous l’aurez deviné, M. Biju-Duval.

M. Biju-Duval est présenté sur cette affiche comme « Ancien chargé de mission de l’OMS (Organisation mondiale de la santé, agence de l’ONU sise à Genève) à Bruxelles ».

Quand on est « chargé de mission » à BXL (c’est à dire grade P4, P5 voir D1), va t-on vraiment accepter de bosser comme attaché parlementaire local de deux députés insignifiants, Mme Chalas et M. Véran, alors qu’on gagne plus de 12 000 euros pas mois à l’OMS ?

Vous commencez à le connaître, notre porte-parole: il dégaine incontinent son téléphone et appelle (a) le bureau de représentation de l’ONU à Bruxelles, (b) l’OMS à Genève et (c) OIOS (Office of internal oversight services – le service d’enquête interne de l’ONU) à New York.

Personne ne se souvient de M. Biju-Duval.

La réalité est plus prosaïque: M. Biju-Duval était un employé local, contrat de droit belge – et non pas un fonctionnaire de l’OMS – comme il y en des tonnes au bureau de l’ONU à BXL, avec un turn-over énorme. Le boulot consiste à essayer de candidater pour des fonds européens. Bref, à remplir des demandes de subventions et des dossiers d’appel d’offre.

Le fait de se présenter ainsi alors qu’on n’est un collaborateur parlementaire local, c’est déjà tromper le chaland. Mais bon, ça chez les marcheurs, des gens qui se réfugient sur un parking pour échapper à une charge et un gazage injustifié, ça s’appelle une attaque terroriste.

Le tamanoir étant repu de fourmis, notre porte-parole se précipite sur internet. Là, il apprend sur le site de Mme Chalas que M. Biju-Duval a aussi travaillé pour la Commission Européenne.Tenez donc! Rebelote: téléphone, blablabla etc.

Personne ne se souvient de M. Biju-Duval.

Bon, alors Linkedin, où notre porte-parole découvre stupéfait que M. Biju-Duval a fait un stage à la Commission Européenne, et dans une DG qu’il connaît très, mais mais alors très bien puisque c’est la DG Développement et Coopération (DEVCO). Il dit avoir été « consultant » pendant deux ans. Ok, quelles missions, spécifiquement? Quel FWP? Quel work-package? Quel IP?

La commission ne fait pas travailler pas des « consultants », mais des experts recrutés pas des entreprises spécialisées, c’est à dire des individus dont les compétences spécifiques sont reconnues, et peu sont à les avoir ces compétences. La notion d’expert quoi. Et la concurrence entre entreprises spécialisées sur fait justement sur leur capacité à assembler des équipes d’experts de haut niveau.

Pour finir M. Biju-Duval ne travaille ni à l’Assemblée Nationale ni pour l’Assemblée Nationale comme il est mentionné sur son profil linkedin . Il travaille pour deux députés dans leur permanence locale. C’est tout à fait différent.

Le rapport des marcheurs à la vérité… C’est à se tordre les cervicales! Vite, un Kiné!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.