[Fakenews centrale] Non, 114 personnes ne décèdent pas à cause de la pollution dans la Métro

(crédit photo, C. Agostinis, le Dauphiné Libéré)

Que M. Ferrari produise les certificats de décès établissant de manière formelle que la cause du décès est la pollution.

Comment? Il ne peut pas?

Alors M. Ferrari ment.

On a déjà démontré l’affaire il y a 3 ans.

Ce chiffre est issu d’une étude de l’IAB de 2016 qui ne traite que des particules fines (une parmi les nombreuses formes de pollution) et qui:

(a) utilise les seuils de l’OMS qui ne sont pas les seuils réglementaires (ce sont ceux de l’UE), seuils qui sont inatteignables dans « la vraie vie ». La preuve: 72% des habitants de planète vivent dans des environnements où les seuils de l’OMS sont dépassés. Or, 72% des habitants ne sont pas exposés à des niveau de pollution aux particules fines causés par l’homme puisque seul 51% des habitants de la planète vivent en ville.

(b) est basée sur un modèle mathématique, donc très imparfait. Il suffit de changer de modèle pour obtenir des résultats différents

(c) n’évalue la morbidité que de manière strictement théorique, à fins d’illustration. Ceci est 100% virtuel et ne représente en aucun cas la réalité. C’est une manière parmi tant d’autres de décrire l’impact de la pollution sur la santé.

Nous ne sommes pas en train de poser que la pollution n’est pas dangereuse pour la santé ni que l’étude de l’IAB est mauvaise (c’est même le contraire, elle est très intéressante) . Ce que nous disons c’est que M. Ferrari ne peut pas affirmer que 114 personnes décèdent chaque année à cause de la pollution, parce que c’est faux. Lui, nous et le reste du monde n’en savons rien.

Esclaffons-nous un bon coup : M. Ferrari est l’un des responsables, avec Eric Piole, Yann Monguburu et Ludovic Bustos, de l’augmentation d’au moins 15% de la pollution à cause de CVCM imposé sans aucune étude d’impact.

Faisons-lui également remarquer que l’augmentation de la pollution dans la zone de contentieux
avec la Commission Européennele Sud grenoblois où se font les reports de circulation causés par CVCM – (contentieux passé à un stade judiciaire puisque c’est la Cour de Justice de l’Union Européenne qui va trancher), est mesurée de manière très insuffisante.

Vous vous doutez bien que nous en avons informé la DG environnement de la Commission preuves à l’appui. Ils ont adoré.

1 commentaire

Répondre à Mimoun Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.