[Justice] On aimerait qu’on nous explique

Jean-Paul Trovero, le Maire de Fontaine, est renvoyé en correctionnelle pour favoritisme pour un marché de 63 000 euros., faits commis en 2015.

C’est, si nous nous abusons, par citation directe du Procureur de la République.

Que se passe t-il donc dans:

(a) l’affaire de la fête des tuiles, faits commis en 2015 où le préjudice avoisine les 500 000 euros et où on trouve aussi très vraisemblablement du trafic d’influence, du détournement de fonds publics et la commission d’un faux en écriture publique. Signalé par le juge des comptes publics au Parquet, qui a dépaysé à Valence, et depuis rien

(b) Dans l’affaire du rachat du siège du Crédit Agricole, , faits commis également en 2015 où le juge des comptes publics démontre que le maire de Grenoble, le directeur général de la CRCA et deux notaires ont noirci au moins 1,2 millions d’argent public par la production d’un faux en écriture publique par omission, ce qui est passible de la cour d’assise et de 15 ans de réclusion criminelle.

On aimerait qu’on nous explique, parce qu’on ne comprend pas.
Deux poids deux mesures?
Alors que les deux affaires mentionnées sont simples et que les faits ont été établis par le juge des comptes publics.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.