[Réunions sécrètes] Ça complote avec un tel niveau de secret que même le Komintern de la grande époque en aurait été jaloux

Vous avez tous lu cela?

La croisière s’amuse pour garder ses transats et certains pour en choper un.

Le pompon comme d’habitude est décerné à Mme Chalas et aux marcheurs:
« Je travaille toujours sur un projet avec les équipes »! (on va reconstruire la Tour Perret en 1 an, non?)
Là c’est plus du Nellie Oleson, c’est carrément du Kim Wild sous prozac!

Quelles équipes, Mme Chalas? Le Positillon fut pourtant clair:

« C’est Noël, mais il n’y a ni papillote, ni bonne nouvelle : c’est plutôt l’heure d’exposer les tensions au sein du mouvement. Les cibles principales sont les deux députés grenoblois, surtout Émilie Chalas et son collaborateur Bertrand Biju-Duval, que beaucoup de marcheurs ne peuvent plus blairer. Ça fait un moment qu’ils essayent de structurer le mouvement à l’échelle de la Métropole dans un machin intitulé : « Grenoble cœur de ville, cœur d’Europe ». Mais ça n’a pas l’air de plaire aux leaders alors un mec balance : « C’est sûr, ça fait bientôt trois mois qu’on veut mettre en place ce projet mais on sait bien comment ça marche, Émilie Chalas…  » Les ragots commencent à émerger petit-à-petit : « Eh oui au fait j’ai vu sur la boucle qu’avec Bertrand Biju-Duval t’as eu des altercations  ». En secouant la tête l’autre militant lui répond : « Oui on vient de parler pendant au moins une heure, mais tu sais Bertrand est très fort pour tout justifier et tout expliquer, après il faut savoir si tu le fais par conviction ou parce que tu suis simplement… Bon au moins les choses sont dites. »

Il n’y a personne dans « les équipes », dans vos équipes Mme Chalas.

M. Six, Vice-Président du Médef isérois, référent LREM du même département, ancien conseiller prud’hommal, élu à la CCI qui déclarait:  » J’ai mis suffisamment d’argent de côté pour éviter toute catastrophe. Et je travaille cinq jours dans la semaine » ? Voyons donc voir, senõr el capitan (nous avons bien remarqué le drapeau états-unien derrière vous).

Grand moment d’hypocrisie où on a renvoyé des demandes de stages vers la permanence de Mme Chalas. Les propos de M. Six, intervenant de cette réunion, furent à hurler de rire:  » Il fallait un point d’entrée. On aurait mis l’adresse medef.com, on aurait été taxé de faire la campagne du Medef… ».

Non M. Six, juste la campagne de LREM, tout le monde le savait (décidément, vous n’êtes pas un gars des anciennes URH, aujourd’hui GCM. Question « stealth », on repassera)
De tels propos ne sont pas dignes d’un officier, même de réserve (décidément, même ça ils arrivent à le pourrir, les marcheurs), même en politique. Cela s’appelle s’appelle du clientélisme au sens le plus premier et le plus pur. Pas nous qui ne le disons, mais Anticor

Orienter vers la CCI, pas possible M. Six?

Le Sénateur Rambaud, ex-PS aujourd’hui LREM? Toujours conseiller départemental cumulard et toujours au sein du groupe socialiste? A moins qu’un groupe LREM fut monté. Quel rapport?

Bref, que viennent faire les socialistes, les Républicains (mis à part nos Tif et Tondu locaux, Messieurs Chamussy et Gemmani) et l’UDI là dedans? Discutez donc entre vous, mais pas avec LREM – à moins d’avoir perdu la raison.

Car c’est bien à l’initiative de LREM et du sénateur Rambaud que ce sont tenues ces réunions « secrètes », non?

Elle va être drôle cette campagne des municipales à Grenoble!



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.