[Macronistan] Cette capacité à générer instantanément des conflits à propos de tout est terrifiante

Ça fait tout de même près de 3 ans (comptez la campagne) que nous répétons que Macron est dangereux; il créé des conflits graves où il n’y a aucune raison d’en avoir.

La reconstruction de Notre-Dame en est une sinistre illustration de plus.

Nous avons somme toute peu de mérite, puisque depuis 2014 à Grenoble nous avons un maire qui est fait du même bois qu’Emmanuel Macron.

On va vous passer les névrosés en stade terminal qui veulent faire de Notre-Dame un espace laïc (What the fuck? Une église, une synagogue, une mosquée, c’est pas laïc par définition! Parce que c’est un lieu de culte… On y rentre en toute connaissance de cause, à ses risques zé périls. On risque à l’instar de Michelet, de Claudel et de bien d’autres encore, d’y rencontrer « Dieu » – vaut mieux être bien à jour de ses vaccinations, quoi!)

On va laisser le professeur Babeau s’exprimer car il s’exprime bien.

Puis on va de nouveau vous citer Michel Goya qui il y a déjà 18 mois démontrait pourquoi il ne faut pas laisser le champ aux infimes minorités plaintives bien trop audibles, qui ne représentent même pas encore elles-mêmes et certainement pas notre société:

« Il faut refuser toute invasion de l’Histoire par des colons-inquisiteurs venus du présent pour y tirer on ne sait quel bénéfice ou soulagement. La colonisation est un viol dont l’histoire montre qu’au bout du compte, il ne profite même pas à son auteur. L’épuration historique, l’édification de statues comme affirmation identitaire, leur déboulonnage pour les mêmes raisons, les autodafés bientôt des livres qui contiendront des propos anti-… (que chaque communautarisme y mette ce qui lui tient à cœur), déplace inexorablement ce qui est une science vers le carré du chaos.
Encore une fois le passé, ça existe et ça se respecte d’autant plus que notre présent repose et même vit sur lui. Il y a des projections du futur qui orientent notre vie actuelle, il existe aussi des projections dans le passé qui nous influencent et elles sont potentiellement plus dangereuses. On ne sait toujours pas ce qui se passe lorsqu’on tue ses parents avant de naître soi-même.  
Il est urgent de laisser le passé juger le passé. C’est une chose trop sérieuse pour la confier aux cons. »

Le niveau de conflictualité est tel qu’on est aujourd’hui en situation de « guerre civile froide »
Ces « infimes minorités plaintives » souhaitent-elles qu’on passe au « chaud »?
Elles seront alors balayées, ce qui ne sera ni républicain, ni juste.
Mais, Ah las, mais! , à la guerre comme à la guerre.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.