Le grand débat sauce algérienne

Tous les révolutionnaires de salons français s’extasient: victoire, le peuple algérien a gagné.

Comme le fait remarquer Philippe Zitoun, Professeur à Science Po Lyon, douchant les imbéciles enthousiasmes:

« Quelle différence entre (a) je me présente et si je suis réélu, j’organise des élections anticipées en 2020 et (b) je ne me représente pas, je repousse les élections à 2020 et entre temps je reste président ? ».

La bêtise des médias français est décidément sans limite qui (a) sans connaissance aucune de la situation algérienne – le pouvoir y est parfaitement opaque et (b) comme des chiens de Pavlov crient à la victoire…

Sans compter ceux qui, décrochant le pompon, clament que l’armée s’est désolidarisée du pouvoir ce que qui est à la fois faux (l’armée a justement dit se porter garante que le processus électoral se passerait dans le calme) et signe d’ignorance, car c’est bien l’armée qui « autorise » ou « valide » le pouvoir…

Si on laissait les algériens se débrouiller tous seuls?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.