[Reconquête républicaine] Ca commence fort…

Allez, encore et toujours l’inversion de normes.

Deux »jeunes » connus des services de police et de la justice pour des faits de déliquence roulent sur une scooter volé, sans plaque, tous feux éteints. Ils sont suivi par la police, se soustraient à un contrôle et en tentant de semer la BAC, en doublant un bus par la droite, se tuent.

Et ce sont bien sûr eux les pauvres petites victimes, alors qu’ils roulent sans casque justement pour qu’on ne les poursuive pas.

S’ils avaient obtempéré, ils ne seraient pas mort. Il vaut mieux être en garde à vue qu’à la morgue non?

Comme par hasard, ça déclenche des émeutes. Exactement comme à la Villeneuve en 2010 après qu’un braqueur ayant tapé le casino d’Uriage à l’arme automatique, après une course poursuite et avoir ouvert le feu sur la police, fut abattu en pleine légitime défense.

Certains vont devoir comprendre qu’on est responsable de ses actes: on se soustrait à un contrôle de police, la police vous poursuit et vous arrête. Si en fuyant vous vous tuez, c’est votre problème pas celui de la police.

Il y en a marre de ceux qui systématiquement exigent des impunités de statut au prétexte qu’ils viennent de « quartier sensibles ». Tout comme il y en a assez du clientélisme victimaire et communautariste. Le maire de Grenoble va parler « aux familles »? Au nom de quoi? Le maire de Grenoble parle aux familles de toutes les victimes d’accidents de la route?

Il suffit de cette presse qui parle systématiquement de « jeunes » alors que l’immense majorité des jeunes des quartiers ne sont pas des délinquants. Qu’on appelle les choses par leur nom.

Il n’est plus possible de laisser de petits groupes de cailleras pourrir la vie de tout le monde. C’est la délinquance qui crée la pauvreté et surtout maintient les habitants de ces quartiers dans la pauvreté.

Ce sont bien et les trafiquants et les islamistes qui sont les primo-responsables de la fermeture sur eux même de pan entiers du pays, parce leurs intérêts convergent: ils ne peuvent prospérer sur que dans des « ghettos » dont ils contrôlent, par la violence physique et/ou sociale le tissu social et une grande partie du tissu économique.

Il est vrai qu’il est plus facile de réprimer des gilets jaunes qui ne sont pas des « émeutiers professionnels », qui n’ont pas l’habitude de jouer au chat et à la souris avec les forces de l’ordre, que d’aller réimposer l’état de droit dans les quartiers perdus de la République.

Les compagnies de gardes mobiles, c’est là qu’il faut les déployer. Sans imposition préalable de l’état de droit, toutes les mesures urbanistiques, sociales, éducatives etc. sont vouées à l’échec, comme la politique de la ville l’illustre.

Va t-on enfin faire ce qu’il faut?
On rappelle juste que l’incendie volontaire – d’une poubelle, d’une voiture etc. – en bande organisée est un crime puni de 20 ans de réclusion criminelle. Qu’on arrête ceux qui foutent le feu et que la justice fasse sont travail.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.