[Antisémitisme] Comme quoi il ne faut pas construire de Mosquée à Teisseire

Assez étonnant de voir la Mosquée de Teisseire organiser une conférence avec M. Hassan Iquioussen, conférence à l’issue de laquelle des dons seront récoltés pour la construction de la mosquée promise par Eric Piolle.

Rappelons que M. Iquioussen est un frère musulman (Musulmans de France – rien que ça – ex UOIF qui ne représente en aucun cas l’ensemble des Musulmans de France) qui a tenu régulièrement des propos antisémites.
« En 2003, Hassan Iquioussen donne une conférence publique enregistrée et diffusée sous forme de cassette audio sous le titre: La Palestine, histoire d’une injustice. En janvier 2004, le journal L’Humanité révèle la teneur des propos tenus lors de cette conférence. Hassan Iquioussen y qualifiait les juifs d’« avares et usuriers » et d’être « le top de la trahison et de la félonie ». Il les accusait de « comploter contre l’islam et les musulmans » ou encore de « [ne pas vouloir] se mélanger aux autres qu’ils considèrent comme des esclaves». Il attribuait le schisme qui a divisé l’islam « à un juif yéménite converti pour détruire l’islam de l’intérieur » et présentait Mustafa Kemal Atatürk comme « un converti hypocritement à l’islam » pour la même raison. Il accusait les sionistes d’avoir poussé « Hitler à faire du mal aux Juifs allemands pour les forcer à partir » et présentait le président égyptien Anouar el-Sadate comme un « agent américain » tandis que Yasser Arafat et ses hommes étaient accusés de dépravation. Hassan Iquioussen y faisait également l’éloge de Hassan El-Banna, le fondateur des Frères musulmans. »

M. Oquioussen avait déclaré après la vague de légitime indignation provoquée par ses propos: « je reconnais avoir tenu des propos déplacés, je reconnais mes torts. Je condamne mes propos déplacés. L’antisémitisme est une horreur. (…) Je fais une centaine d’interventions par an. Ça m’arrive de déborder, je n’ai pas de scrupules ni de honte à reconnaître mes erreurs. » Sauf dans ce discours de 2003, il ne s’agit pas d’un débordement, d’un ou deux mots non appropriés mais d’un discours construit, rationalisé, prémédité du début à la fin, qui est l’écho de la propagande frériste.

La preuve, M. Iquioussen n’a pas eu de problème à s’afficher avec Alain Soral par deux fois, en 2011 et en 2013, Alain Solal qui selon M. Iquioussen:
« dit des choses très intéressantes, très intelligentes, pertinentes, et parfois, on peut très bien ne pas être d’accord avec lui. » (vidéo de 2013 aujourd’hui retirée et intitulée « Alain Soral manipule t-il les musulmans? »)

NDR: de manière assez drôle, après notre post, la section « exposition médiatique » du profil Wikipedia (dont nous tirons les deux citations ci-desssus) de M. Oquioussen a été effacé.

Voici l’article de l’Humanité datant de 2004 qui a mis en lumière les propos de M. Iquioussen.
Hé oui: pas de taqîya avec nous!

La venue de M. Iquioussen dans le but de collecte de dons mérite de très sérieux éclaircissements et devrait avoir pour conséquence le véto municipal quant au bail à construction du terrain prévu pour cette mosquée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.