[Caillera Inc] C’est vraiment Caillera Inc. Voici qui a financé le voyage de M. Benalla au Tchad

Un certain Philippe Hababou-Salomon, franco-israélien, a financé le voyage de M. Benalla au Tchad.

Voilà le pedigree de M. Hababou-Solomon, Accrochez vos ceintures!

« Joaillier, place Vendôme à Paris, faillite plus que douteuse en 1991.
Condamné en 1994 dans d’une affaire de recel de chèques volés à de la prison ferme (6 mois apparemment).

Parti aux USA 1995 à l’invitation de Marc A. Rousso , l’un de ses anciens clients place Vendôme, lui-même à l’époque recherché par la justice français pour fraude financière et escroquerie, il va nager dans les eaux troubles de la politique et des casinos d’Atlantic City et se retrouva devant la justice du New Jersey pour une affaire de fraude et fut arrêté le 23 décembre 1998. (Cet article de New York Times est un modèle en matière de superbe journalisme).

21 mois de préventive aux USA (durant lesqules M. Hababou-Solomon a passé son temps à combattre une demande d’extradition de la France pour finir par l’exiger) puis extradition vers la France, où il fut condamné à 18 mois de prison et 500 000 francs d’amende en première instance (nous n’avons pas d’information quant au destin ce son appel)
Il alla ensuite s’installer en Israël, d’où il rebondit et réapparut dans des affaires sulfureuses au Canada, et surtout en Afrique.
Retour en France: il se lança dans l’achat de la compagnie aérienne Aérolyon.
Pas de chance: cette affaire lui coûta une condamnation en avril 2004 à 3 ans de prison ferme pour escroquerie et présentation de fausses attestations bancaires dans le cadre de la reprise de la compagnie.
Remise de peine aidant, Philippe Hababou Solomon sorti de prison en 2005 et changea de continent, direction l’Afrique.

Grâce à son amitié avec le président centrafricain Bozizé, il obtint la nationalité centrafricaine et, cerise sur le gâteau, il décrocha le titre de Consul de Centrafrique en…Israël ! Suite à cette nomination, les services de renseignement et les hommes d’affaires israéliens ont pu s’implanter en Centrafrique pour, dit-on, « assurer les intérêts économiques d’Israël et surveiller la commercialisation du diamant qui alimenterait les réseaux du Hezbollah » au Liban

Pour la totalité du pedigree et voir qu’on a à faire un mafieux, lire cet article

Non mais sérieux, nos amis de l’anti-ingérence doivent vraiment être en sous-effectif…

Benalla a fait financer son voyage au Tchad par un escroc international de haut vol, condamné à de multiples reprises en France…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.