[Caillera Inc] Non Mme Motin, ce n’est pas le fonctionnement des services de l’Élysée qui est en cause, mais celui de la présidence de la République

Mme la députée Motin, visiblement d’humeur suicidaire, dénonce « une faute » et un « dysfonctionnement » de l’Elysée. Ou bien elle fait sa pub.

« Il faut renforcer les procédures »

Mais Mme Motin, les procédures sont très bien faites. Il est pas là le problème. Le problème c’est de les appliquer y compris aux courtisans!

Non Mme Motin, ce n’est pas le fonctionnement des services de l’Élysée qui est en cause mais le fonctionnement de la présidence de la République.

Comment a t-on pu recruter M. Benalla à poste pareil à l’Elysée alors qu’on connaissait l’incident quand il était le chauffeur d’Arnaud Montebourg!

Provoquer un accident avec la voiture du ministre et tenter de prendre la fuite alors que le ministre est dedans, non mais qui pourrait même y songer? Ça disqualifie totalement pour tout poste « sensible » parce que cela dénote de réflexes et d’une mentalité somme toute très « particuliers ».

Dès le licenciement de M. Benalla, on aurait du annuler ses passeports. Il suffit de le demander à l’Agence Nationale des Titres Sécurisés de le faire et M. Benalla ne passait plus une frontière avec, et certainement pas la frontière israélienne.

Ce genre de situation est rarissime car l’écrasante majorité des gens sont honnêtes et rendent leur passeport diplomatique quand leurs fonctions prennent fin. Sauf que M. Benalla n’est visiblement pas quelqu’un d’honnête.

On vous rappelle tout de même que M. Benalla lors de sa garde-à-vue cet été dans l’affaire du 1er mai a justifié de son identité avec un passeport diplomatique n°17CD04141.

M. Benalla n’avait nul besoin d’un passeport diplomatique (encore moins de deux) et non, ce n’est pas l’usage que des chargés de mission et autres conseillers qui n’ont pas fonction de travailler directement et à plein temps à la diplomatie et n’ayant pas besoin de voyager indépendamment soient titulaires de passeports diplomatiques. Benalla n’avait même besoin d’un passeport de service pour exercer ses fonctions.

C’est le règne des favoris, des courtisans et de petits branquignols qui collectionnent les oripeaux et travaillent pour eux-mêmes plutôt qu’à servir la France. Bref, on est bien chez LREM.

M. Benalla bénéficie visiblement encore de « l’indulgence » d’Emmanuel Macron.

Car enfin!, qu’on ne vienne pas nous dire que l’Élysée n’était pas au courant de son voyage au Tchad où il a rencontré non seulement le frère du président mais le président tchadien lui-même quelques semaines avant le voyage du PR. Nos services de renseignement et notre diplomatie qui sont excellents, ne pouvaient pas ne pas être courant, donc l’Élysée et Matignon l’étaient aussi!

Qu’on ne vienne pas nous dire que le passeport diplomatique de Benalla a été flagué à la frontière Israélienne sans que nos amis israéliens, vraisemblablement pas prévenus par une note verbale, s’en ouvrent à qui de droit, c’est à dire à l’ambassade de France ou à leur liaison dans nos services, parce que c’est l’usage. Si en revanche il y a eu une note verbale, là, bad juju!

Qu’on ne vienne pas nous dire que pour des raisons de sécurité et de contre-espionnage on ne traque pas les scans de passeports diplomatiques français aux frontières étrangères.

Il va falloir arrêter de nous prendre pour des buses, sinon tout le monde va enfiler un gilet jaune.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.