Strasbourg…

Un fiché S qui ouvre le feu sur le marché de Noël,3 morts et une douzaine de blessés (provisoire)

Nos plus sincères condoléances aux familles et aux proches.

Et notre soutien aux forces de l’ordre (et non pas de sécurité comme on l’entend en permanence dans les médias) qui traquent l’auteur de cet attentat. Le type était recherché pour braquage. Il le savait. Il a donc joué au soldat de dieu. Un pauvre type quoi, qui ne mérite même pas le prix de la balle qui, il faut l’espérer, ne l’abattra pas. La justice, c’est toujours mieux.

Encore une grande réussite de ceux qui commandent, en premier chef les politiques. Messieurs Castaner et Nuñez, par ici la sortie (amplement méritée pour Castaner, pas vraiment pour M. Nuñez, – un pro – mais fallait pas accepter un poste « politique », fallait rester à la DGSI).

Nos services de renseignements intérieurs ? Compétents, mais qu’on a mis à presque à 100% depuis 3 semaines sur le dos des gilets jaunes! Qu’on nous démontre le contraire, nous reconnaîtrons notre erreur et ferons excuses et contrition incontinent.

Cela dit, on est passé sur toute la France en urgence attentat (donc dans les faits en état d’urgence grâce à la loi Colomb) , ce qui va rendre le 5eme acte des GJ plus difficile.

Alors que Strasbourg, l’écolo, la ville à vélo, fait tout pour repousser ses « sales » et dangereuses banlieues (parmi les pires de France en matière d’islamisme) loin de son centre! On voit le résultat.

 On vous a toujours dit que les lois anti-terroristes de ces 10 dernières années ne visaient pas à combattre le terrorisme (ça, on sait très bien le faire en France depuis des lustres, on a inventé et le concept et la doctrine, on a des services compétents, un arsenal juridique idoine, une justice spécialisée excellente) mais au contrôle social.

Que va t-il donc se passer dans un tel climat? Va t-on voir certains hurler « la valise ou le cercueil » en voulant rejouer la bataille d’Alger dans les quartiers?

Il y en a tellement marre d’entendre que cette infime minorité trop médiatique (par pure complaisance) de « musulmans », « indigénistes » et leurs « alliés » monopoliser la parole alors que leurs coreligionnaires, nos concitoyens musulmans,  ne leur demandent rien! Va t-on enfin comprendre que pour préserver la multitude, il va falloir sévir sur le peu!

Il y en a tellement marre
d’entendre que cette infime minorité trop médiatique (par pure obséquiosité systémique)  « d’éditorialistes », de « journalistes-présentateurs », « d’experts », de « communicants », de « grand témoins », de « thuriféraires » d’un système qui mène à l’abîme et leurs « alliés » monopoliser la parole alors que nos concitoyens ne leur demandent rien! Va t-on enfin comprendre que pour préserver la multitude, il va falloir sévir sur le peu!

Ceux qui nous gouvernent,  à commencer par notre Président de la République qui y est allé d’un refrain identitaire hier durant ses 13 minutes de prêche alors que ce ne fut jamais un sujet  abordé par les GJ (il est donc dans l’incapacité d’évaluer les conséquences de ses paroles, Il faut aussi qu’il arrête de déjeuner avec Sarko, c’est une mauvaise influence), ont-il vraiment pris la mesure de la gravité de la situation qu’ils ont crée?

Non, on va continuer à diviser les français, à les opposer les uns aux autres, parce qu’étant incapable de faire l’effort de convaincre par les mots et de livrer par les actes, n’ayant pas le courage de porter le fer là où il doit l’être, c’est plus simple de fractionner, et si la fracture ne marche pas, on réprime (le temps du mandat) !

Pour les fichés S radicalisés ou pas c’est pourtant simple: étrangers, eux et leur familles sont expulsés avec interdiction d’entrée sur le territoire français, après une étude individuelle de leur cas et dans le respect de leurs droits, comme le prévoit la loi. Comme ça les ressources des services seront plus importantes pour surveiller les fichés S  » du cru » (très majoritaires dans le fichier).

Là, nous flippons grave. A force de fractionner la société, à force de confondre minorités (au pluriel) et peuple (au singulier) nos politiques ont posé les prodromes d’une guerre civile.

Vraiment, nous sommes inquiets. La dérive répressive sur les gilets jaunes démontre l’incapacité de l’actuel pouvoir de gérer quoique ce soit.

Ça va mal finir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.