Voulez-vous un peu de brioche ?

Macron prend décidément les français pour des cons.

Ce qu’il présente comme une augmentation du SMIC est en fait une baisse des charges, donc une baisse de financement de notre modèle social. Amusant de voir que c’est exactement ce qu’a proposé le Medef il y a deux semaines.

Comment? « L’augmentation du SMIC » va reposer sur une augmentation de 80 euros de la prime d’activité, c’est à dire le niveau auquel il était prévu qu’elle soit à la fin du quinquennat.

Mesure qui va donc falloir ajouter au scandale du CICE, 40 milliards en 2019! Quand le contribuable paie son employeur pour pouvoir travailler, c’est un système non seulement féodal mais également mafieux!

Il ne s’agit donc pas d’une augmentation du SMIC mais de la prime d’activité! Non parce que pour augmenter le SMIC, il suffit de le décider! C’est ce qu’on appelle « les coups de pouces », que personne ne donne depuis 2007!

Sans compter que si on pose le cas d’un couple avec deux enfants dont l’un est payé au SMIC l’autre plus de que le SMIC, ben celui est payé au SMIC ne touchera alors pas la prime d’activité!

On se fiche de nous!

Mais le plus grave, c’est comme l’écrit Guillaume Duval, le rédacteur-en-chef d’Alternatives Économiques :

« 100 euros de cotisation sociales en moins chaque mois sur le SMIC, plus de cotisations sociales ni d’impôts sur les heures sup réalisées par ceux qui ont déjà un emploi (et tant pis pour les chômeurs qui auront de ce fait encore plus de mal à en trouver), pas de cotisations sociales ni d’impôts non plus sur une éventuelle prime de fin d’année, moins de CSG pour les retraités les moins favorisés (ce qui est très bien), mais tout ça sans aucun prélèvement supplémentaire sur les plus aisés et sans remise en cause du cadeau incroyable de 40 milliards d’euros aux entreprises avec le double versement du CICE en 2019.

La signification est simple et claire : Emmanuel Macron cherche à étrangler la protection sociale en asséchant ses ressources pour nous obliger à réduire drastiquement les prestations qu’elle verse. »

La même tactique qu’avec la fiscalité, ou Macron s’efforce d’éliminer toute marge de manœuvre budgétaire afin d’imposer ses « reformes » tout en remplaçant la fiscalité progressive par des taxes et en transférant la fiscalité des entreprises sur les ménages.

Marcheurs,  vous voulez finir la tête sur une pique? Continuez, vous allez y arriver!

Allez, une petite vidéo marrante: Macronescu – heu pardon!  Caucescu, qui face à la révolte populaire en 1989 disait ça.  Similitude cocasse n’est pas comparaison ni même analogie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.