[Au secours!] Le gouvernement demande au Conseil d’État d’élaborer les motifs de la loi « mobilités »

Le gouvernement ne gouverne donc pas.O

Récapilétons depuis le bédut:  notre gouvernement a rédigé un projet de loi dont il ne connait pas les motifs.  On reformule: notre gouvernement a  écrit un bazar – un projet de loi –  qui pose des tonnes de trucs réglementaires, des engagements budgétaires et surtout des recettes fiscales sans savoir pourquoi il l’a fait, puisque les motifs, les raisons – ce qui relève de la rationalité, ce qui permet d’expliquer pourquoi cette loi est sensée être « bonne » lors des débats devant notre représentation nationale- lui sont étrangers!

Ou bien c’est une énième manœuvre pour imposer sans débat au prétexte de la légalité, ce qui est une technique totalitaire, tout en refilant une patate très chaude (voir une grenade dégoupillée) dans ces temps de gilets jaunes.

 Le gouvernement ne connaît pas les motifs de la loi « mobilités » qu’il projette de faire voter et demande donc au Conseil d’État, la juridiction qui est censée faire le contrôle de la légalité de la loi projetée par le gouvernement, d’élaborer les motifs de la loi dont il devra contrôler la licéité !!!!

Séparation des pouvoirs? Jamais entendu parlé? Le gouvernement, pouvoir exécutif, Conseil d’Etat pouvoir judiciaire!

Au secooooooooooooooooooooooooooooooooooooooours!

https://www.youtube.com/watch?v=2Q_ZzBGPdqE


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.