Quand « les pouvoirs » n’ont pas tiré les leçons des attentats de 2015 – 2016

Ah ben mince alors!

Des mouvements qu’on s’est évertué à présenter comme antinomiques, les « féministes » dans le camp du bien, les « gilets jaunes » fascistes, homophobes, islamophobes, mangeurs d’enfants etc. dans le camp du mal, cohabitent sans aucun problème dans la rue.

Les pouvoirs – au pluriel car cela concerne la gauche, la droite, leurs extrêmes, ceux qui ne sont ni de droite ni de gauche, certains médias qui écrivent des sottises (non, il y avait au bas mot 20 fois moins de monde à la marche féministe qu’à celle de « gilets jaunes » au niveau national) etc. – n’ont décidément pas compris la réaction des français après les attentats islamistes de 2015-2016.

L’ensemble des français ont alors montré une retenue et un calme impérial. On n’a pas vu de bandes constituées chasser « le musulman », la djellaba et le voile après la vague d’attentat la plus meurtrière que l’histoire de France. Encore heureux! Ce qui démontre bien que la haine n’est pas le ciment de l’écrasante majorité de la société française et que rares furent ceux qui eurent la bêtise d’assimiler nos concitoyens musulmans à des terroristes – pour la bonne et simple raison que ce n’est bien évidement pas le cas.

Encore, samedi, nous avons vu ceux qui manifestaient donner une magistrale leçon à tous ceux qui ne savent que diviser pour mieux régner, qui ne connaissent que la stratégie de la tension et jouer sur les peurs, parce que cela leur épargne l’effort de convaincre et surtout celui de rendre compte (croient-ils, ces grands naïfs).

Hé oui! On peut tout à fait se retrouver dans la rue pour des raisons différentes et respecter ses revendications mutuelles.

Parce que l’immense majorité d’entre nous a conscience que cela se réglera par ce processus complexe et souvent désordonné qui s’appelle LA POLITIQUE et qu’en là matière, aucune revendication ne saurait exclure les autres. Cela ne se réglera pas par le « management jupitérien ».

Sagesse du peuple contre hubris et bêtise des pouvoirs, qui n’entendent strictement rien à ce qui se passe, trop occupés à « segmenter » pour tenir « dans le même temps » des discours différents à telle ou telle clientèle pour de simples motifs d’expédients politiques et électoraux à court terme.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.