« Français de culture musulmane »: Ode au français qui n’existe pas

Une blague qu’on retrouve dans les trois pays du Maghreb va ainsi:

« Si tu mets un tunisien, un algérien et un marocain dans une pièce, tu as trois partis politiques »

On voit de plus en plus surgir le terme de « français de culture musulmane » dans le discours public « convenu ». Surtout dans la bouche du camp du « bien », composé essentiellement d’idéologues bien-pensants, de journalistes qui pensent dans le sens du vent et d’ignorants – ce qui revient au même nous direz-vous.

L’utilisation de ce terme est non seulement fallacieuse, mais surtout elle fait le lit des islamistes  – forcément, ce sont eux qui l’ont instillé, tout comme le concept d’islamophobie qui s’applique à tous ceux qui auraient le malheur de critiquer l’Islam sans aucunement en avoir peur.

La « culture musulmane » n’existe pas.

L’Islam n’est pas un. Chiite, Sunnite. Et en ce qui concerne le sunnisme, il y a les 4 madhab. (écoles de jurisprudence islamiques, seules reconnues), sans compter des »mouvements » comme le soufisme qui lui est transversal sans jamais déroger aux principes des 4 écoles, sauf pour les islamistes.

Pour nos amis Chiites, on citera simplement les ismaéliens, dont le chef est l’Aga  Khan.

Dites  à un concitoyen d’origine turque musulman sunnite qu’il a la même culture qu’un concitoyen d’origine algérienne musulman sunnite. Essayez donc un peu pour voir ce qu’on vous répondra – à juste raison.

Nous, nous connaissons des cultures arabes, des cultures perses, une culture turque (et encore, ça de discute, Turkménistan à l’appui), des cultures amazighen, des cultures africaines etc.

L’Islam sunnite n’est qu’une des composantes de chacune de ces différentes cultures: tous les musulmans s’accorderont à dire qu’ils sont musulmans, mais aucun se s’accordera à dire qu’ils ont la même culture – à part les islamistes!

Tous les juifs s’accorderont à dire qu’ils sont juifs. Aucun ne s’accordera à dire qu’ils ont la même culture. A part les fondamentalistes.

Tous les catholiques, orthodoxes et protestants s’accorderont à dire qu’ils sont chrétiens. Mais allez donc dire à un italien qu’il a la même culture qu’un polonais – un polonais qu’un grec ou un russe.

Dans l’expression « français de culture musulmane » réside donc la confusion délibérée entre culte et culture.

Une de ses manifestations perverses est la dichotomie culturel/cultuel qui permet en fait de subventionner des cultes, pour des raisons électorales, sous couvert culturel.

Soyons clairs: un français est un français, quelles que soient ses racines, quel que soit son attachement à icelles, quel que ce soit sa confession.

Il n’existe aucune incompatibilité en la matière!

Qu’on ne vienne plus jamais nous parler de « français de culture musulmane ». Qu’on vienne juste nous parler de nos concitoyens musulmans.

En France, ce n’est ni une honte  ni une tare que d’être musulman, à partir du moment où on n’adhère pas aux idéologies islamistes qui remettent cause les fondements de notre société, fondements qui justement permettent et protègent par le droit le libre exercice du culte qu’on a choisi, ce qui n’est malheureusement pas le cas dans la  plupart des pays musulmans.

Parce que « français de culture de musulmane », c’est exactement la même chose que de dire « non-voyant » pour aveugle ! Un non-voyant n’est plus un aveugle, alors qu’aveugle il est.

Réduire la culture au culte a un nom: le fondamentalisme religieux.

https://www.youtube.com/watch?v=1_vBEr3PXDY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.