Ils sont drôles à la municipalité de Grenoble – Cabaret Frappé 2019

Alors que « l’appel à projet » du CIEL est fondamentalement irrégulier, v’là t-y pas qu’on voit apparaître pour une fois un appel d’offre qui paraît régulier pour la programmation du Cabaret Frappé 2019.

https://centraledesmarches.com/marches-publics/VILLE-DE-GRENOBLE-Programmation-de-la-grande-scene-du-festival-Cabaret-Frappe-2019/4101077

Enfin, il ne paraît que régulier, ce marché.

Le seul problème est qu’une offre économiquement avantageuse basée pour 25% sur la « crédibilité de la candidature » est parfaitement irrégulier, puisque les critères de « crédibilité » ne sont pas définis dans l’appel à concurrence!

Idem pour les 40% « de note d’intention artistique », ce qui ne veut rien dire: soit on compare des programmations soit c’est du vent illégal!

A noter que ce marché d’achat de service portant vraisemblablement sur plus de 225 000 euros, c’est la commission d’appel d’offre qui devra l’octroyer.

Attention Retour de scène, MixLab, Plege et toute la bande : vous avez là une potentielle nouvelle fête des tuiles (nous sommes au fait de certaines réunions, hé oui!) et vous savez comme on aime taper sur les cultureux subventionnés qui sont en fait des relais politiques et entrepreneurs du même métal!

Ah oui, le plus important, le principe de l’unité fonctionnelle n’est pas respecté: la ville de Grenoble ne peut rechercher un programmateur et passer un second marché pour la « logistique » (scène, sono, bar sécurité etc.)! Elle doit passer un seul marché pour l’ensemble de la manifestation en l’allotissant si besoin est.

Sinon c’est du saucissonnage, ce qui est la même chose pénalement que du favoritisme! D’où la référence à la fête des tuiles, dont la passation des marchés a été signalée par le Juge des Comptes Publics au Parquet, fait aujourd’hui l’objet d’une enquête préliminaire.
Et bientôt si M. le Doyen des Juges d’Instruction le juge bon, d’une information judiciaire.


Donc attention les associations, vous pouvez vous retrouver dans une mouise indescriptible du fait de la municipalité, pas du vôtre.

Allez hop! On annule tout et on recommence tout depuis le début!  (comme pour Gren’ de projet)

Histoire de bien énerver tout le monde à la fin, un petit morceau comme d’hab, très mais alors très énervant! Juste pour bien énerver. Même s’il est probable que ça se passe comme ça dans les bureaux de la municipalité. (oh mais les gars, ça fait 4 ans qu’on vous le dit. Une prélim’ ça vous suffit pas? Vous apprenez quand?)

.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.