[exclusif] Le docteur sylvestre à décidément perdu la boule

Comment dire?

Psychologue n’est pas psychiatre. Le premier n’est pas médecin, le second l’est.

Les patients qui ont besoin de soins psychiatriques souffrent de maladies, cela relève de la médecine, pas de la psychologie. Les psychologues peuvent venir en appui, ce qui est déjà le cas. Mais en ce qui concerne le suivi individuel des patients, c’est tout simplement impossible.

Un psychologue traitant des schizophrènes, des psychotiques etc. ? La prochaine fois qu’un patient délirant tue au sabre des quidams, il nous dira quoi, le député Véran? Qu’il était traité par un psychologue?

Olivier Véran souffre décidément de bouffées délirantes qui consistent à sortir du chapeau de fausses solutions qui ne traitent même pas encore les symptômes. Alors la maladie, vous n’y pensez pas.

Le problème de psychiatrie est pourtant simple, c’est le même que tout le système de santé: manque de moyens. Et pas assez de psychiatres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s