Rectificatif et excuses [exclusif! Message à caractère personnel de notre porte parole] Le Daubé veut danser ? Dansons!

Rectificatif: on m’informe aujourd’hui  que Mme Saléra Benarbia n’est pas la rédactrice de l’article en illustration. Le journaliste qui a signé S. B. n’est pas elle.

Je présente donc à Mme Benarbia toutes mes plates et sincères excuses pour l’avoir ainsi prise à parti. Ce n’est pas juste. Je n’en suis pas fier.

Au même titre que certains à la Mairie de Grenoble on avancé que Pascal Clérotte et Patricia Cerinsek (journaliste de Place Gre’net) ne faisaient qu’un parce que P. C. , les initiales S.B., ça prête à confusion.

Il serait bon que sur des comptes-rendus d’audience, les journalistes du Dauphiné Libéré signent leurs article avec prénom et patronyme, non pas avec des initiales.

Mme Benarbia, une fois encore, toutes mes plus sincères excuses.

Par conséquent, le billet ci-après que je ne modifie pas, ne s’adresse pas à Mme Benarbia mais au journaliste qui a signé S. B.

 

——————————————————-

 

Chère Madame Benarbia,

Juste pour votre gouverne: le délit électoral commis par Mademoiselle Soukaïna Larabi révélé dans ce qu’il est désormais convenu d’appeler « l’affaire Soulqaeda » a été signalé au parquet. J’ai été entendu comme témoin par la gendarmerie.  Ne doutez pas un seul instant que votre journal a été nommé lors de cette audition et des éléments de preuve apportés quant à sa glorieuse contribution à diffuser de fausses nouvelles dans un contexte électoral, aux termes de l’article L97 des dispositions pénales du code électoral.

Car oui, c’est bien le délit électoral commis par Mlle Larabi qui est à la fois le contexte et le fond de l’affaire.

Il y a plus d’un an, nous vous disions cela. C’est encore valide.

Par ailleurs, dans votre article vous oubliez une chose non-négligeable: le procureur n’a souhaité requérir. Ce n’est pas anodin du tout.

Je vais être très clair, parce qu’une fois de plus votre relation aux faits laisse à désirer.

Je ne suis pas un sympathisant PS. Que vient donc faire ce parti politique là dedans?

J’ai été un militant PS essentiellement à sa fédération des français de l’étranger et j’ai quitté ce parti en 2006. Je n’ai pas aujourd’hui de sympathie particulière pour le PS même si j’y garde de nombreux amis, ce qui n’est pas la même chose.

Mme Benarbia, l’affaire des placiers ne vous suffit-elle pas?

N’avez vous toujours pas appris que « on-dit » n’est pas preuve ?
N’avez vous toujours pas compris qu’on ne qualifie pas quelqu’un de « sympathisant PS »  sans son accord préalable?

Avez-vous fait l’effort de me contacter dans la démarche contradictoire qu’impose la déontologie journalistique telle que posée dans la convention de Munich avant de m’épingler des qualificatifs au dos?

Vous voulez du « psychodrame »?

Je vais donc donner instruction à mon avocat de prendre les mesures appropriées 😀

Quant à ceux qui ont des problèmes d’identité, j’ai la cure, qui date de 1994 (en rappelant que « Les Gilles » sont les personnages traditionnels du carnaval de Binge en Belgique).

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s