En avant première, une photo du tournage du dernier flix d’Eric Piolle: Re-Escherichia Coli-tor

Il mériterait le titre de « hardest working » acteur de la politique française (il a battu depuis longtemps le chuteur opé question nombre de déguisements).

Après « Le Liquidateur »

Après « le Triporteur de Yann »

Après « Rame comme je te pousse »

Après « La bastille sans pot belge »

Re-Escherichia Coli-tor : une superproduction en Diarrh-O-Rama (papier toilette non fourni). Un film d’horreur à tendance molle qui ne sortira qu’en VHS (Very High Salmonellose) de la cuisine centrale (nous ne disons pas que la nourriture préparée à la cuisine centrale est daubée: ce n’est absolument pas le cas. Nous disons juste que laisser un élément non-formé extérieur au personnel mettre à la poche de la chantilly sans gants accroit le risque sanitaire).

(Le titre Re-Escherichia Coli-tor est bien sûr une référence à la série des « Re-animator ». Bande d’incultes)

En avant première également, la B.O

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.