Venue de Gérard Collomb à Grenoble: et puis quoi?

En quoi la venue d’un ministre visiblement dépassé et déjà démissionnaire va t-elle changer quelque chose?

La Police de la Sécurité du Quotidien est une farce. On vous a déjà expliqué pourquoi.

Pour les 30 quartiers de la première vague regroupant près d’un million d’habitants, on parle d’un total de 300 postes: les truands tremblent déjà!

Nous voyons des maires qui sont une grosse partie du problème parce qu’élus sur la base de clientélisme de quartier et communautaire qui se réjouissent de cette venue que pour une seule raison: la possibilité de refiler le singe à l’état.

Nous voyons des députés LREM qui ont sciemment mené des campagnes clientélistes communautaires et confessionnelles se réjouir également.

Nous voyons des oppositions municipales et extra-municipales parfaitement aux choux parce qu’elles aussi clientélistes, qui font des effets de manche à propos « d’une union sacrée ».

Personne – nous disons bien personne – n’a l’intention de faire ce qu’il faut pour régler un problème somme toute simple: l’imposition de l’état de droit, qui n’est pas négociable.

Alors plus de « bleus » dans les rues, ce n’est pas une mauvaise chose. Mais il faut bien aussi comprendre les  policiers et gendarmes ne peuvent pas être de partout, et que les capacités d’enquête judiciaire doivent également être renforcées, parce que ce sont elles qui vont permettre de tordre le cou aux caïds qui sont à l’origine des violences. Là, c’est le vide absolu.

Le parquet de Grenoble est en sous-effectif. Il ne se préoccupe pas des affaires politico-financières qui sont tout aussi nocives que le trafic de stupéfiants, comme le montrent les irrégularités graves consignées dans le rapport d’audit définitif de la CRC quant à la gestion de la ville de Grenoble, irrégularités dont le parquet est au fait depuis plusieurs années.

Ce que nous voyons sont des gesticulations de petits élus dans ce qui est déjà la campagne des municipales. Nous vous garantissons que rien ne changera, parce que la seule chose qui les intéresse sont leurs mandats, qu’aucun n’aura le courage d’aller jusqu’au bout, de dépasser les belles paroles, pour des raisons bassement électorales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s