« Oh Raymond! Qu’est-ce t’en dit?  » épisode 4. Les irrégularités dans l’achat du siège de la CRCA sont des « erreurs et oublis administratifs ». Vraiment?

Lire cette article de Place Gre’net

« Erreurs et oublis administratifs »… La municipalité grenobloise est tellement prévisible que ça en deviendrait même plus drôle…  Entendre notre prédiction à ce sujet ici

L’administration n’a rien oublié et n’a commis aucune faute dans ce dossier. Strictement AUCUNE! Ça suffit d’essayer de faire porter le chapeau aux fonctionnaires qui ont fait leur boulot, alors que ce ne sont pas des fonctionnaires qui ont signé l’acte de vente!

On le redit: faire figurer dans un acte de vente un prix d’acquisition qui n’est pas le prix d’acquisition réel à un nom: un faux un écriture publique

Allez, on va donc faire inscrire en faux cet acte de vente par la justice, et sans courir aucun risque puisque ce sera fait sur la base des constatations des magistrats financiers de la Chambre Régionale des Comptes.

Et tous les élus d’opposition restent silencieux, alors que l’affaire est gravissime. Il s’agit d’une banque, donc ils se taisent tous.

Oh Raymond! Qu’est-ce t’en dit? Car c’est toi le spécialiste de la lutte anti-corruption.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s