Les ravages du « management de centre-ville »

Oh Pélo! Kes’t’en dit?

On va « inaugurer » la place Grenette,  oh ça existe d’puis au bas mot 500 ans! P’t être même du temps de Gratianopolis, ça a du exister (faut qu’on appelle Gratien à la Ouija Board pour savoir, maramé . Bougez pas, on vous dira).

Attention: animations, concerts live (c’est vrai qu’un concert pas live, c’est du différé), cadeaux, jeux. Ce qui démontre bien que la fête des tuiles est une escroquerie 😀

De la très grande stratégie marketing: ça va faire une série d’articles dans la HBR

Les travaux dont on nous a tellement rebattu les oreilles n’ont consisté qu’à refaire la chaussée et à planter quelques plumitifs arbres. Et c’est tellement gris et déjà sale qu’on voit pas la différence.

Les colonnes Morris au moins, elles donnaient du caractère.

Une fois de plus, de l’argent public dépensé pour rien  – ou plutôt pour donner l’occasion de se faire mousser en croyant acheter les commerçants –   et ce poste de « manager de centre-ville » qui ne rime à rien payé par la Métro.

Quand arrêtera t-on de prendre les commerçants et leurs clients pour des narvalos?

Quand commencera t-on à prendre le problème à bras le corps (on parle par exemple de l’extension de Grand’ place et de Neyrpic).

Quand comprendra t-on que le problème des centre-villes n’a strictement rien à voir avec un déficit d’animation et/ou de communication , et que ça va pas se résoudre à vélo en gobant des verrines quinoa-betterave?

Qu’on ne vienne pas nous dire qu’on souhaite la « revitalisation » du centre-ville quand (a) on autorise la construction de deux centres commerciaux en périphérie, (b) qu’on fait tout pour rendre le centre-ville inaccessible aux clients de sa zone de chalandise (le SCOT, soit env. 700 000 habitants) et (c) qu’on fait la chasse à la voiture sans aucun investissement dans les transports en commun.

Le « management » de centre-ville n’est pas encore une rustine: c’est un pansement sur le petit doigt alors qu’on vient de vous ouvrir l’artère fémorale.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.