Affaires politico-financières: la section financière du parquet de Grenoble va t-elle enfin bouger?

Malgré nos plaintes, il a fallu un signalement de la Chambre Régionale des Comptes pour que les spécialistes financiers du parquet de Grenoble se penchent sur la Fête des tuiles et encore, pour demander le dépaysement puisque la CRC leur a donné tort quant à leur classement.

On rappelle qu’un certain nombre d’affaires réclament toujours leur attention à commencer par le rachat du siège du Crédit Agricole et l’affaire des anciens locaux du GRETA.

Et voilà qu’on dégaine Roybon, 79,6 millions d’avantages et d’exonérations fiscales pour sauver une entreprise mise au bord de la faillite par une gestion désastreuse, engluée dans une invraisemblable cavalerie financière avec un actionnaire chinois surendetté. La faillite de Pierre & Vacances risquerait de causer des problèmes à quelques banques, à commencer par celle qui est actionnaire du Dauphiné Libéré.

Pas matière à enquête?

La France, cette République bananière? Puisse t-on nous montrer le contraire (Parquet de Grenoble et PNF).

Ou bien va t-on devoir se tourner vers la Commission Européenne et plus particulièrement Mme Margrethe Vestager, puisqu’il s’agit visiblement d’aides d’état illégales, et donc d’un problème de concurrence ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s