La farce annuelle des « budgets participatifs » est de retour

Nous rappelons à la Municipalité qu’il lui est strictement interdit d’organiser quel que scrutin que ce soit en dehors du cadre imposé par la loi.

C’est pour cela la l’interpellation-votation a été annulée. Le scrutin des budget participatifs est illégal. Nous allons donc exiger de M. Préfet de l’Isère qu’il demande au Maire de Grenoble de renoncer à l’organiser.

Sur la forme aussi, les budgets participatifs sont du clientélisme.

On le voit avec ce Monsieur qui veut faire acheter du matériel de projection cinématographique qui ‘est autre que le directeur adjoint du Méliès. C’est drôle de voir des « citoyens ordinaires » proposer des projets pour faire tourner leur petit business. Il y a eu des « urbanistes » qui s’étaient générées leurs propres marchés publics. Maintenant ça.

Notons que la Ligue de l’Enseignement qui gère le Méliès est également en lice pour  2  bâtiments dans le cadre de Gren’ de projets: le Pavillon Sud de la Caserne de Bonne et le Couvent des Minimes (pour faire une « cité internationale de l’étudiant » – de qui se moque t-on, la même chose que le Foyer de l’Étudiant qui est dans les murs depuis plus de 100 ans).

Bref, la croisière continue à s’amuser. Nous, en revanche, pensons que la plaisanterie a assez duré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s