1,425 millions pour Télégrenoble? Versés par la Métro et la Ville de Grenoble? Sur 3 ans? 2 ans avant les élections?

Voir cet article de Place Gre’net

En échange de quoi la chaîne de télévision locale s’engage à mettre en valeur les « actions et initiatives » des deux collectivités.

Nous allons donc demander à la justice de requalifier cela en marché public, puisqu’il s’agit de services de communication, puisqu’on échange argent contre services soumis à concurrence. Où sont les marchés publics, les accord cadres, qui doivent comprendre deux lots, production et diffusion?

Quant aux conventions d’objectifs et de moyens, elles ne peuvent en aucun cas contenir quelque que forme de contrepartie, et certainement pas « mettre en valeur les initiatives, actions et manifestations organisées sur ces territoires« . La loi est très claire là dessus. Il y donc transaction, échange d’argent contre services, c’est donc bien un marché public.

Une convention d’objectifs et de moyens c’est par exemple « couverture de l’actualité locale par la réalisation d’un journal télévisé  » ou bien « un magazine des sports ».

Et certainement pas «  établir des programmes de qualité permettant de véhiculer auprès de la population l’image locale et régionale du territoire. » Là, on est bien dans communication et plus du tout dans l’information. C’est un travail de publiciste, voir de publicitaire et pas de journaliste.

Les moyens et les objectifs sont ceux du média, pas ceux des collectivités qui les subventionnent! A partir du moment où contre subvention il y a service rendu aux collectivités, il s’agit de marché publics.

Tout cela est au surplus vraisemblablement contraire à la législation européenne qui ne concède que deux exceptions: les services audiovisuels publics considérés comme in-house et les services audiovisuels à but non-lucratif.

« Pour cela, les règles strictes de l’UE en matière d’aides d’État ne s’appliquent pas aux subventions versées aux chaînes publiques, tant que les fonds servent des objectifs de service public et ne désavantagent pas injustement les diffuseurs privés ». A contrario, les subventions versées aux diffuseurs privés sont illégales sauf dans le cas de productions cinématographiques (films, téléfilms, documentaires, court-métrage etc.). Dans le cas de Télégrenoble, on serait donc parfaitement hors des clous.

Ce que nous allons nous amuser à faire, c’est d’utiliser la loi dite « Fakenews » pour faire sauter en référé tout ce qui ne nous plaît pas  😀

475 000 euros par an, c’est vraisemblablement la totalité de la masse salariale de cette chaîne ainsi que coût de diffusion.  Et c’est nous qui payons pour des publireportages dont tout le monde se contrefiche…

Mais au fait, qui donc regarde Télégrenoble?

Quelle audience cumulée sur la zone de diffusion TNT et BOX, à savoir la Métro, le Grésivaudan et le Voironais, la zone du SCOT, soit plus de 700 000 habitants. Télégrenoble parle d’une audience cumulée hebdomadaire de 90 000  – donc 90 000 téléspectateurs non-uniques ayant eu au moins un contact avec ce média quelque soit le temps (si on zappe dessus, c’est comptabilisé, si on zappe plusieurs fois aussi) par semaine, sur une audience potentielle de 4,9 millions de téléspectateurs (700 000 habitants fois 7 jours).

Avec 1,425 millions d’euros sur 3 ans, on finance combien de bibliothécaires? Une douzaine à plein temps pendant 3 ans…

Concluons en soulignant qu’on ne saurait parler d’intérêt général et de service public avec Télégrenoble, qui est une société commerciale, même pas encore un média associatif.

2 commentaires

  1. si « vraisemblablement la totalité de la masse salariale » est couverte par ces deux subventions, il y a aussi problème, je suppose, avec la commission nationale qui délivre les cartes de presse ( on passe de « journaliste » à « attaché de presse », non ? )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.