Gemmani! Insoumis! Jésus Christ! C’est parti contre l’oligarchie! (che malore)

Et certains, qui n’ont pas fait leurs devoirs, qualifient cela de tribune  « au vitriol ».

Bougez pas, nous, on sort le napalm. Et demain soir l’Agent Orange, voir le VX. C’est notre forté! 😀

M. Gemmani grenouille dans le marigot politique grenoblois depuis plus de 20 ans! Son premier camion pour Vinci Codex, il le doit à Carrignon! Il fut élu municipal lors de la précédente mandature dans la majorité de Michel Destot, est aujourd’hui conseiller régional élu sur une liste du PS,et soutint activement la candidature d’Emmanuel Macron.

Prenons donc le seul premier paragraphe de l’appel à voter de M. Gemmani présenté comme une tribune.

« La pauvreté est un mal qui se transmet presque systématiquement de génération en génération… Si certains ont en héritage familial une condition sociale qui les expose à la précarité, on peut constater un processus d’héritage similaire, bien que diamétralement opposé pour ceux qui sont « bien nés ». Il est d’ailleurs toujours étonnant que l’on retrouve ces « premiers de cordée » à rendre compte de leurs observations, statistiques et constats sur les plus démunis de nos concitoyens. »

Et donc faisons subir à M. Gemmani le traitement « ADES »

1 – « La pauvreté est un mal qui se transmet presque systématiquement de génération en génération »

Oh Phanou! : la pauvreté n’est pas un mal, mais  un fait socio-économique à un moment donné dans une société donnée, causée plus par la structure que par l’individu. Serais-tu en train de dire qu’être pauvre est une maladie, héréditaire qui plus est?

Éradiquer la pauvreté en France est somme toute simple: il suffit de garantir des minima sociaux qui sont au moins égaux au seuil de pauvreté, à savoir 2/3 du revenu médian, comme c’est fait par exemple dans les pays scandinaves. On sait combien cela coûtera: environ 8 milliards d’euros par an. Et on sait également que cela aura un impact bien plus bénéfique sur l’économie que les baisses d’impôts pour les plus riches.

2 – « Si certains ont en héritage familial une condition sociale qui les expose à la précarité, on peut constater un processus d’héritage similaire, bien que diamétralement opposé pour ceux qui sont « bien nés « .

Oh Phanou,  quand tu nais riche tu n’es pas pauvre! Et quand tu nais pauvre, c’est plus de boulot pour mourir riche que si tu nais riche!
Nondidjou! On a les esprits de Durkheim, Foucault, Marcuse et Bourdieu qui font valser la table là, confrontés dans l’au-delà à tant de fulgurance! Trois lignes pour parler de « reproduction sociale ».

Nous ne soulignerons pas le terme « bien nés », parce qu’on ne choisit pas ses parents que naître pauvre ne signifie en aucun être mal né. Et par ailleurs le terme « bien né » ne fait pas référence au nantissement de la famille, mais à sa qualité. C’est le contraire de « du sang impur » de La Marseillaise (le « sang impur » du tiers état, du peuple, par opposition au « sang pur » de la noblesse, du sang bleu)

3 – «  Il est d’ailleurs toujours étonnant que l’on retrouve ces « premiers de cordée » à rendre compte de leurs observations, statistiques et constats sur les plus démunis de nos concitoyens.« 

M. Olivier Noblecourt appréciera! 😀

Mais il savoureux de voir M. Gemmani, qui fut un grand soutien de Macron,  retourner une fois de plus sa veste au bout d’un an.

Si les pauvres étaient tous à même de traiter leur pauvreté par eux-mêmes, il n’y aurait plus de pauvres et des concepts tels que solidarité ou redistribution seraient alors vides de sens.

On va continuer sur toute la tribune car il y tant de chose à dire.
Allez!

4 – « C’est cette impunité de classe qui leur décerne le droit d’utiliser cette force insolente et cette autorité impudente. Impressionnés certainement par cet aplomb, certains plus modestes, plus discrets, plus effacés, cèdent et abandonnent toute lutte et donc tout espoir de voir un jour leurs rêves et leurs idéaux se réaliser. »

Que veut dire cela? Rien!

Il n’existe pas d’impunité de classe en France. Il existe peut-être une justice à plusieurs vitesses, mais cela provient plus de l’inégalité des moyens que de l’institution judiciaire elle-même. Celui qui a les moyens de se payer un bon avocat sera mieux défendu que celui qui doit recourir à l’aide juridictionnelle, ce qui ne veut pas non plus dire que la justice est censitaire. Cela illustre juste que les inégalités se reproduisent également à ce niveau là, comme dans le reste de la société. Et notre justice, humaine donc perfectible, fait somme toute un bon travail pour corriger cet état de fait, alors qu’elle est à l’os.

Car oui, on ne ne nait pas égaux. C’est pour cela que l’article premier de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme pose: « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »
Égaux en droit, droit qui est la construction humaine qui vise à réguler les rapports sociaux et  à protéger de l’arbitraire qui lui est l’ordre naturel (compris comme celui qui prévaudrait sans droit).

Oh Phanou, tu te poses pas un peu en sauveur? Tu es donc pire que les pharisiens, et le misérabilisme est toujours insupportable, parce qu’il ne vise jamais à aider ceux « plus modestes » mais à les instrumentaliser, en l’espèce pour des raisons électorales.

5 – « Je suis un petit-fils d’immigrés italiens. Mes grands-parents, mes parents ont été successivement ouvriers, couturières et commerçants. »

On s’en fout! Nous au GAM, on a des membres d’origines diverses, et ils ne nous les brisent pas avec.
Ils ne la portent pas en étendard, leur origine: ils nous en font profiter! Ils la partagent.

6 – « Aujourd’hui, je suis un Grenoblois parmi les Grenoblois, fruit d’une ville dont l’avenir est exaltant » 

C’est vrai qu’à Grenoble, on est pas grenoblois parmi les lyonnais. Nous confirmons.

Et ça veut dire quoi? Encore un truc écrit par le type de GEM là ou bien?

7 – Aujourd’hui, je veux faire que l’ambition des cœurs pèse plus lourd que l’ambition tout court.

Pardon? Rien compris…

8 – Aujourd’hui, je suis disponible pour ma ville et pour servir l’audace qu’elle espère depuis si longtemps.

Heu, comment dire? Comment dire, Phanou… Toi, audacieux?
Faut pas confondre culot et audace, c’est pas la même chose.
Et c’est pour ça que tu a été décoré de cette médaille que tu as prétendu n’avoir pas demandée et affirmé en  avoir rien à cirer – l’ordre du mérite.
Mais on reconnait, hein, on concède: brown-nosing ain’t easy!

La ville s’en fout de « l’audace ». Car ce n’est pas une qualité en soi et certainement pas une des tiennes. Et l’audace est un comportement choisi dans une situation donnée. On a de l’audace, mais on la sert pas.

La ville, elle veut juste être bien gérée par des gens compétents et honnêtes qui arrêtent de lui dire comment vivre et qui œuvrent pour le bien de tous, pour l’intérêt général sans segmenter selon de lignes identitaires, communautaristes ou confessionnelles.

Grenoble ne t’a pas attendu pour être audacieuse! Grenoble est compagnon de la libération!

Alors le jour, cher Phanou, où tu nous fais sauter la caserne de Bonne et le polygone comme le firent les groupes francs du Cmdt NAL, ben, tu nous appelles et on votera pour toi.

Sinon, pour être élu, tes exhortations et tes phrases en truismes, tu te les gardes. 😀

Ce qu’on veut c’est de l’action, pas des exhortations.

Amigo!

« Hei, hei amigo

Tu che mi guardi con la faccia strana

Che confusione

E’ proprio vero siamo nati per soffrire

Ma vai, vai, vai, prova a dire una sola ragione

Che ti fa stare qui Vai, vai, vai Hei, hei amigo »

Sinon, Moscou vient de nous filer la version qui rendra tout ça supportable

 

Ou bein la vraie chanson de campagne!

2 commentaires sur “Gemmani! Insoumis! Jésus Christ! C’est parti contre l’oligarchie! (che malore)

Ajouter un commentaire

  1. Le « sang impur » des Français qui donnent leur vie pour la patrie, ce serait super mignon si c’était vrai, mais c’est une grosse fake news, dans laquelle sont tombés même des journalistes, des politiques et des enseignants, après de longues manipulations de la page Wikipédia.
    La preuve avec de vrais historiens, et 50 citations historiques qui font froid dans le dos, sur les pages fake news du site Ajoutons Égalité, Fraternité… à la France, donc à la Marseillaise ! https://www.aefmarseillaise.fr/

    Quand à savoir si ce « sang impur » est raciste, s’il ne l’était pas à l’époque, ce qui se discute, il l’est clairement aujourd’hui, selon le philosophe Michel Serres et d’autres.
    https://www.aefmarseillaise.fr/un-hymne-de-guerre-dans-un-stade-de-paix/

    J'aime

    1. Et ben non, ce n’est pas le cas. Le sang impur est bien celui du peuple. C’est ce dont il est question.
      Alors arrêtez de nous les briser à vouloir réécrire l’histoire selon les normes du présent et vos névroses!
      Tiens, voilà du boudin!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :