Lettre ouverte à M. le Procureur de la République de Valence

Cher Monsieur le Procureur de la République de Valence,

Nous avons bien pris note du signalement des marchés dits « de la fête des tuiles » effectué par les magistrats de la Chambre Régionale des Comptes Auvergne Rhône-Alpes auprès du Parquet de Grenoble, qui a demandé le dépaysement du dossier, ce que lui a accordé M. le Procureur Général près la Cour d’Appel de Grenoble.

Nous connaissons pas le fond de ce signalement, si ce n’est ce qui a été rapporté dans la presse, à savoir délit d’octroi d’avantage injustifié au titre de l’article 432-14 du code pénal.

C’est donc au Parquet que vous dirigez qu’il incombe de mener l’enquête préliminaire, enquête qui sera  – à moins que nous trompions lourdement – effectuée par le groupe financier de la DCPJ de Grenoble, qui a enfin reçu les deux renforts escomptés.

Nous prenons la liberté de vous signaler que nous avons déposé deux plaintes afférentes aux mêmes faits,  une en 2015 auprès du Parquet de Grenoble, une autre en 2017 auprès du Parquet National Financier  (transmise au Parquet de Grenoble) , qui sont restées sans suite. Il appartient à M. le Procureur de la République de Grenoble de déterminer souverainement s’il y a l’opportunité de poursuivre. Nous ne commenterons pas par conséquent le destin qu’ont connu ces deux plaintes.

Nous nous tenons à la disposition des enquêteurs en qualité de témoins, même si nous ne pourront pas apporter d’éléments nouveaux, puisque nous avons déjà publié sur ce site tout ce que nous savons de manière irréfutable, parce que publique.

Nous vous prions de recevoir, cher Monsieur le Procureur de la République de Valence, l’assurance de notre haute considération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s